BFMTV

INFOGRAPHIES. Coronavirus en France: le nombre de patients en réanimation baisse pour la première fois

-

- - -

Ces chiffres sont très scrutés par les professionnels car ils témoignent de la "pression" sur le système de santé français.

Pour la première fois depuis le début de l'épidémie le nombre de patients en réanimation a enregistré une légère baisse. Jeudi soir, on comptait 7066 cas graves en France, soit 82 de moins que mercredi.

Selon le Directeur Général de la Santé (DGS), Jérôme Salomon, ces chiffres permettent de penser que "nous sommes en train progressivement de freiner l'épidémie".

451 sorties pour 369 entrées ce jeudi

Si on regarde les données publiées par Santé Publique France depuis le 19 mars, on s'aperçoit en effet que les courbes d'entrées et de sorties des services de réanimations se croisent pour la première fois: jeudi 9 avril, 451 personnes sont sorties des services de réanimations contre "seulement" 369 entrées.

Malgré ces chiffres rassurants, Jérôme Salomon préfère relativiser:

"Si nous pouvons espérer un plateau (dans l'épidémie) c'est un plateau très haut et il faut rester extrêmement prudent".

Le DGS a notamment appelé à "redoubler nos efforts collectifs et solidaires", notamment en matière de confinement et de gestes barrières.

Les hôpitaux toujours sous une pression maximale

Au-delà des services de réanimation, le nombre d'entrées dans les hôpitaux continue d'ailleurs d'être supérieur à celui des sorties, même si on note une légère baisse ces derniers jours.

Début avril, on comptait environ 4000 nouveaux entrants par jours dans les hôpitaux français contre 1500 sorties quotidiennes. Jeudi 9 avril, on ne comptait plus que 2990 entrées pour 2032 sorties. 

L'épidémie de coronavirus a fait 12.210 morts au total en France depuis son début en mars, dont 8044 à l'hôpital et 4166 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, a indiqué jeudi le directeur général de la santé. 

Dans le reste du monde, on compte à l'heure actuelle plus de 1,6 million de cas et près de 100.000 décès.

Louis Tanca avec AFP