BFMTV

Hyperthermie, noyade: plusieurs morts liées à la canicule à déplorer ce samedi

Baigneurs dans le Canal Saint Martin à Paris le 27 juin 2019, en pleine canicule

Baigneurs dans le Canal Saint Martin à Paris le 27 juin 2019, en pleine canicule - Dominique Faget - AFP

Un décès lié à la chaleur durant la manifestation Grand Prix à Magny-Cours a été signalé dans la Nièvre. Deux noyades mortelles ont également été constatées par le Centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC).

Alors que 75 départements sont toujours placés en alerte orange pour la canicule, plusieurs morts liés aux fortes chaleurs sont à déplorer en France ce samedi, d'après les informations de BFMTV.

Hyperthermie

Un décès lié à la chaleur durant la manifestation Grand Prix à Magny-Cours a été signalé dans la Nièvre. Il s'ajoute à celui d'un cycliste qui roulait en montagne dans le Vaucluse, qui avait été annoncé plus tôt dans l'après-midi.

Les autorités ont également constaté une augmentation des passages aux urgences des jeunes liés à la chaleur et à la consommation d’alcool dans les Bouches-du-Rhône. 

En revanche, aucun événement sanitaire significatif lié à la Marche des fiertés à Paris n’a été signalé en fin de soirée.

Noyades

Trois noyades ont été rapportées par le Centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC), dont deux personnes décédées en Seine-Saint-Denis et en Eure-et-Loir.

De son côté, la Direction Générale de la Santé évoque ce samedi soir un total de huit noyades dans la journée, sans toutefois préciser combien ont été mortelles.

Aux urgences, l’activité a été soutenue avec quelques tensions observées, mais qui restent bien maîtrisées localement. Globalement, les pathologies en lien avec la canicule (principalement coups de chaleur, déshydratation, hyponatrémie) ont représenté environ 1,5 % des recours au système de soins. 

Margaux de Frouville avec E.P