BFMTV

Belgique: 62 migrants interpellés  veulent éviter un "Calais"

62 migrants qui veulent éviter d'aller dans un camp comme la "jungle" de Calais ont été interpellés en Belgique - Vendredi 29 janvier 2016

62 migrants qui veulent éviter d'aller dans un camp comme la "jungle" de Calais ont été interpellés en Belgique - Vendredi 29 janvier 2016 - Philippe Huguen - AFP

La police belge a interpellé jeudi 62 migrants, dont une grande majorité d'Iraniens, à proximité de la côte belge, alors que les autorités ont affirmé qu'elle ne "tolérerait pas" que des campements comparables à la "jungle" de Calais voient le jour sur son territoire, a indiqué la police fédérale.

"Soixante-deux migrants ont été contrôlés et mis à la disposition de l'Office des étrangers (qui dépend du ministère de l'Intérieur). La plupart d'entre eux soit 56 personnes, étaient de nationalité iranienne", a indiqué dans un communiqué la police fédérale.

La majorité des migrants interpellés étaient "des hommes âgés de 20 à 30 ans", dont "10% avaient manifestement déjà fait l'objet d'une arrestation lors d'actions précédentes". Tous ont été emmenés dans les locaux de la police de la navigation à Zeebruges, l'un des principaux ports de Belgique. 

A.-F. L. avec AFP