BFMTV

A Marseille, des statues commémoratives des anciennes colonies françaises dégradées

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. - Denis Charlet

Mardi soir, une dizaine de personnes ont dégradé deux statues commémorant les colonies au bas de la gare Saint-Charles à Marseille. Une femme a été placée en garde à vue.

Mardi soir, deux statues, situées au pied des escaliers menant à la gare Saint-Charles à Marseille ont été taguées à la peinture rouge, signale France Bleu ce mercredi matin. Il s'agit de deux effigies allégoriques représentant, pour l'une, les anciennes colonies d'Afrique et, pour l'autre, les ex-colonies d'Asie. Les deux silhouettes ont depuis été nettoyées.

Une femme en garde à vue

Sur la première, les individus avaient écrit: "Les colonisés d'Afrique niquent la France". Sur la seconde, on a pu lire: "Les colonisés d'Asie nikent (sic) la France". Selon les informations de la radio publique locale, ces dégradations impliquent une dizaine de personnes. Une femme de 30 ans a été interpellée puis placée en garde à vue. On la voyait asperger les statues dans une vidéo.

Il ne s'agit pas là d'actes isolés. A Paris, le 23 juin dernier, la statue de Colbert, qui flanque l'Assemblée nationale, avait connu un sort similaire. Ces dégradations succèdent au vaste mouvement populaire contre le racisme, déclenché aux Etats-Unis par le meurtre de George floyd par la police, et aux manifestations liées à la mort d'Adama Traoré en France.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV