BFMTV

Le mathématicien Cédric Villani entre à l'Académie des Sciences

Le mathématicien Cédric Villani, le 25 septembre 2012.

Le mathématicien Cédric Villani, le 25 septembre 2012. - -

Dix-sept nouveaux membres de l'Académie des Sciences, dont le mathématicien au look de dandy Cédric Villani, seront reçus en séance solennelle mardi sous la Coupole de l'Institut de France.

La "Lady Gaga des Mathématiques" à l'Académie des Sciences. Le mathématicien Cédric Villani et seize autres scientifiques vont faire leur entrée dans le saint des saints du savoir tricolore: l'Institut de France. Les récipiendaires reçus en séance solennelle mardi sous la Coupole.

Parmi eux, sept femmes et neuf "juniors" âgés de moins de 55 ans.

L'Académie compte actuellement 259 membres, la benjamine étant désormais la mathématicienne Laure Saint-Raymond, 38 ans. Son domaine de recherche, les équations aux dérivées partielles appliquées à la physique, se situe à la frontière des mathématiques et de la mécanique.

Candidats de moins de 55 ans

Mère de six enfants, Laure Saint-Raymond a reçu le prix Irène-Joliot-Curie 2011 de la "Jeune femme scientifique". Elle est reçue dans la section de Sciences mécaniques et informatiques, avec le doyen des nouveaux entrants, Yves Couder, 73 ans.

Dans la section de Mathématique, deux autres "juniors" font leur entrée: Cédric Villani, 40 ans, médaille Fields en 2010, directeur de l'Institut Henri-Poincaré, et le probabiliste Jean-François Le Gall, 54 ans.

Depuis 2003, la moitié des sièges ouverts à chaque session d'élection à l'Académie des Sciences est réservée à des candidats de moins de 55 ans. C'est aussi le cas de Thierry Giamarchi, dans la section de Physique, de l'astrophysicienne Anne-Marie Lagrange, d'Azzedine Bousseksou (Chimie), Geneviève Almouzni (Biologie moléculaire et cellulaire, génomique), Sandra Lavorel (Biologie intégrative) et Patrick Mehlen (Biologie humaine et Sciences médicales).

Les autres nouveaux membres sont Pierre Fayet (Physique), Barbara Romanowicz (Sciences de l'univers), Odile Eisenstein (Chimie), Antoine Danchin (Biologie moléculaire et cellulaire), Michel Delseny (Biologie intégrative), William Vainchenker (Biologie humaine) et Brigitte Kieffer, directrice de recherche à l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC) à Strasbourg, lauréate 2014 du Prix "L'Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science".

M. R. avec AFP