BFMTV

Climat: après une décennie record, l'ONU alerte sur les "phénomènes météo extrêmes" à venir

Un véhicule entouré d'un mélange de fumée et de brouillard, près de Sydney en Australie, le 11 janvier 2020

Un véhicule entouré d'un mélange de fumée et de brouillard, près de Sydney en Australie, le 11 janvier 2020 - Saeed Khan / AFP

L'ONU a annoncé que la décennie 2010-2019 a été la plus chaude jamais observée et qu'il faut s'attendre à de nombreux phénomènes météorologiques extrêmes pour l'année 2020, et au-delà.

La décennie écoulée (2010-2019) a été la plus chaude jamais observée, a annoncé mercredi l'ONU, confirmant l'inexorable réchauffement climatique de la Terre marqué par un accroissement des phénomènes météorologiques extrêmes.

"Malheureusement, nous nous attendons à voir beaucoup de phénomènes météorologiques extrêmes en 2020 et dans les décennies à venir, alimentés par des niveaux records de gaz à effet de serre qui retiennent la chaleur dans l'atmosphère", a souligné le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Petteri Taalas, dans un communiqué.

L'année 2019 a été déclarée la deuxième année la plus chaude dans le monde par le service européen Copernicus, une semaine auparavant. Le service estime qu'à ce rythme, la température à l'échelle mondiale pourrait croître de 4 à 5 degrés d'ici la fin du siècle.

J. G. avec AFP