BFMTV

Avec plus de 15°, Paris bat un record de "chaleur" pour un 31 décembre

Une touriste pose devant la tour Eiffel, le 31 décembre 2017

Une touriste pose devant la tour Eiffel, le 31 décembre 2017 - Zakaria ABDELKAFI / AFP

Le précédent record pour la Saint-Sylvestre était de 14,8°C en 1872.

La nuit a été chaude. Météorologiquement parlant. Paris a en effet battu un record de douceur pour un 31 décembre, avec 15,1 degrés dimanche, selon Météo-France. 

La station de Paris-Montsouris a enregistré dimanche une température maximale de 15,1 degrés, le plus chaud pour un 31 décembre depuis le début des mesures en 1872, a précisé à l'AFP Patrick Galois, prévisionniste à Météo-France.

Le précédent record pour cette date était de 14,8°C en 1872, a-t-il ajouté, notant qu'il ne s'agissait d'un record que sur un seul jour.

Records à Strasbourg et aux Pays-Bas

La France métropolitaine a, elle aussi, passée une fin d'année 2017 dans la douceur avec une moyenne record de 11°C (indicateur qui prend en compte les températures du jour et de la nuit et qui existe depuis 1947). Le précédent pic datait de 2006 avec 10,5°C.

Le record de chaleur pour un 31 décembre a également été battu à Strasbourg avec 15,2 degrés, a encore indiqué Patrick Galois, faisant un lien entre ces températures et la tempête Carmen, dont les vents balayent le pays depuis quelques heures. "En général, quand on a des dépressions tempétueuses, c'est plutôt dans des courants océaniques qui véhiculent la douceur sur l'Europe", a-t-il noté.

Des records ont d'ailleurs été battus également aux Pays-Bas, avec le 31 décembre le plus chaud depuis le début des mesures à De Bilts, près d'Utrecht, avec 13,7°C et à Arcen, dans le sud du pays, avec 14,5°C, selon l'institut royal météorologique néerlandais KNMI.

Xavier Allain