BFMTV

42,6°C à Paris, 41,3°C à Lille... Ces villes qui ont battu leur record absolu de chaleur ce jeudi

Le thermomètre a continué de grimper ce jeudi, pour cette quatrième journée de canicule. Plusieurs villes ont battu leur record absolu de température, notamment dans le nord de la France qui n'avait jamais souffert d'une chaleur aussi intense.

Cette quatrième journée de canicule est la journée de tous les records. Le mercure a enregistré des pics de températures historiques dans les départements toujours placés en vigilance rouge. Le seuil des 40°C a souvent été battu en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France, dans les Pays de la Loire.

Du jamais vu dans le Nord

40°C ont été largement atteint à Dieppe et Dunkerque, des températures inédites pour le nord de la France qui n’avait jamais souffert d’une chaleur aussi intense. A Lille, le thermomètre a grimpé jusqu’à 41,3°C, pulvérisant son record de 3,7°C. Toute la journée, la ville a tourné au ralenti, car même à l’ombre la chaleur reste étouffante.

Après une nuit suffocante qui a probablement été la plus chaude de l'histoire, Paris a également battu son record absolu de température datant de plus de 70 ans (40,4°C en 1947), avec 42,6°C mesurés à 16h32. A Saint-Maur, dans le Val-de-Marne, Météo-France a même relevé 43,1°C. Il y avait fait 42,2°C au plus chaud de l’épisode caniculaire de 2003.

Records absolus de températures.
Records absolus de températures. © BFMTV

Rafraîchissement venu de l'ouest

La Bourgogne aussi est sous une chaleur de plomb avec 42,1°C à Châtillon-sur-Seine, soit presque un degré de plus que son dernier record en 2012. Le thermomètre a atteint 41,4°C à Troyes, battant le précédent record de 40,6°C le 12 août 2003. A Orléans il a fait 41,3°C, 41,7 à Bourges, 40,9°C au Mans...

A partir de ce jeudi soir, des orages devraient arriver par l’ouest pour enfin rafraîchir l’atmosphère. Dès vendredi, la baisse des températures sera spectaculaire dans l'ouest du pays, mais il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode sur l'ensemble de l'Hexagone.

La journée de jeudi pourrait être en moyenne plus chaude que les pires jours d'août 2003. Toutefois, on reste loin du record absolu enregistré lors du précédent épisode de canicule, au mois de juin, avec 46°C mesurés à Vérargues, dans l'Hérault. Le précédent record datait de 2003, avec 44,1°C dans le Gard.

Grâce à la carte interactive ci-dessous, découvrez les autres villes qui ont battu leur record de température cette semaine en cliquant sur les petites icônes.

Ambre Lepoivre