BFMTV

Touraine sur Ebola: "la France a les moyens de faire face"

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, sortant de l'Elysée, le 23 juillet 2014.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, sortant de l'Elysée, le 23 juillet 2014. - -

Face à l'inquiétude que suscite l'épidémie du virus Ebola en Afrique, la ministre de la Santé se veut rassurante. Selon elle, aucun cas n'a été signalé en France. Et si l'épidémie gagnait notre pays, la France "a les moyens de faire face", assure Marisol Touraine.

Chaque jour, l'inquiètude grandit un peu plus au sujet du virus Ebola. L'épidémie, concentrée dans trois pays d'Afrique occidentale pour l'instant, se propage très vite, aux points que Médecins sans frontières (MSF) a tiré la sonnette d'alarme mercredi en évoquant une épidémie "hors de contrôle". Au point de franchir les mers? Interrogée à ce sujet, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est voulue rassurante. Selon elle, la France est préparée à ce genre de menace.

"Aucun cas importé n'a été signalé à ce jour (en France, ndlr). Pour autant, une extrême vigilance s'impose face à cette maladie à la fois très grave et très contagieuse qui progresse en Afrique", affirme Marisol Touraine dans un entretien publié jeudi par le Parisien/Aujourd'hui en France. "A l'heure actuelle, le risque d'importation du virus en Europe et en France est faible", insiste-t-elle.

"Pas de cas signalé en France"

"Nous faisons en sorte que notre pays ne soit pas touché", poursuit la ministre qui souligne que "depuis plusieurs mois", le ministère des Affaires Etrangères et celui de la Santé ont "établi des recommandations pour ceux qui se rendent dans les pays concernés."

"Sans alarmer, c'est sur cette prévention en amont qu'il faut insister" a pousuivi Marisol Touraine. Si des cas importés étaient signalés, la ministre de la Santé a affirmé que "notre pays a les moyens de faire face".

"Nous avons mis le dispositif de veille sanitaire en alerte pour sensibiliser les professionnels de santé au diagnostic et aux modalités de prise en charge au cas où un malade se présenterait souffrant de fièvre et rentrant de l'un des pays concernés par l'épidémie", a-t-elle expliqué.

Le virus Ebola a déjà fait plus de 670 morts en Afrique de l'Ouest selon MSF. La maladie frappe la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone, et a fait un mort au Nigeria.

S. C.