BFMTV

Pollution en Ile-de-France : 44 jours de dépassement pour les particules

Particules: l'Ile-de-France déjà en infraction pour 2014 avec la réglementation

Particules: l'Ile-de-France déjà en infraction pour 2014 avec la réglementation - -

Avec 44 jours de dépassement pour les particules depuis le 1er janvier, l'Ile-de-France est déjà en infraction avec la réglementation européenne pour 2014, selon les données de l'association Airparif.

L'Ile-de-France a enfreint la réglementation européenne qui vise à réduire la pollution de l'air, selon des données de l'association Airparif, publiées ce jeudi.

Le seuil d'information, premier des deux niveaux d'alerte, devait de nouveau être dépassé ce jeudi en Ile-de-France, selon les prévisions de l'association en charge de la mesure de la qualité de l'air dans la région.

La France, dans le collimateur de Bruxelles en raison du non respect depuis des années des valeurs limites de concentration en particules dans une quinzaine de zones, risque dans les prochains mois des amendes de "plusieurs dizaines de millions d'euros", rappelait en mars le ministère de l'Ecologie.

PM10, oui, mais pas seulement

Le seuil d'information, premier des deux niveaux d'alerte, devait de nouveau être dépassé ce jeudi en Ile-de-France, selon les prévisions de l'association en charge de la mesure de la qualité de l'air dans la région.

La France, dans le collimateur de Bruxelles en raison du non respect depuis des années des valeurs limites de concentration en particules dans une quinzaine de zones, risque dans les prochains mois des amendes de "plusieurs dizaines de millions d'euros", rappelait en mars le ministère de l'Ecologie.

Or, pour l'une des stations de mesure située sur l'autoroute A1 au nord de Paris, l'association Airparif a déjà enregistré 44 jours de dépassements depuis le 1er janvier, selon le site internet de l'association. D'autres stations, situées à proximité du périphérique, ont déjà enregistré 20 jours de dépassements et celle des Champs-Elysées a déjà connu 17 dépassements.

Selon les bilans annuels de la qualité de l'air d'Airparif pour 2010, 2011 et 2012, au moins sept stations de mesure, situées à proximité du trafic, ne respectent pas le seuil limite de 35 jours de dépassements. La valeur limite de 50 microgrames par m3 est notamment dépassé un jour sur deux au bord de l'autoroute A1: 176 jours en 2010, 164 en 2011 et 192 en 2012.

Airparif doit prochainement publier son bilan de l'année 2013.

Manon Costantini