BFMTV

Les maux de l’été: les moustiques

Le moustique-tigre est le plus surveillé en France car il peut, dans certaines conditions transmettre la dengue ou le chikungunya.

Le moustique-tigre est le plus surveillé en France car il peut, dans certaines conditions transmettre la dengue ou le chikungunya. - -

L’été, si on ne risque pas d’attraper un rhume avec la clim’ du bureau, d’autres dangers nous guettent. Méduses, coups de soleil et autres gastro sont en embuscades. BFMTV.com vous explique comment vous prémunir mais aussi comment soigner les maux de l’été.

"Moi j’ai une peau à moustiques de toute façon"... les piqûres de moustiques relèvent-elles vraiment de la fatalité? Les bestioles volantes s’acharnent-elles toujours sur les mêmes personnes? BFMTV.com s’intéresse aujourd’hui aux moustiques, à leurs goûts et aux moyens de les repousser.

> Qui pique?

Ce sont les femelles qui piquent, pour pouvoir développer leurs oeufs. Les mâles sont inoffensifs. Dans le doute et parce que c’est coton de repérer le sexe des moustiques, on écrase ce qui passe à proximité et qui fait bzzzz.

> Qui est piqué?

CO2 et transpiration, la combinaison de ce que le corps humain exhale attire les moustiques. L’émission de gaz carbonique leur permet de nous repérer, les odeurs corporelles et les bactéries que notre corps abrite finit de les séduire. Ainsi, ils sont attirés par "l’acide butyrique, l’acide lactique ou d’autres substances à l’odeur d’ammoniaque, émis par la respiration de la peau" selon le site vigilance-moustiques.

Les gens du groupe O. Les moustiques ont une préférence pour le groupe sanguin O. Selon une étude japonaise de 2004, qui s’est intéressée aux goûts des Aedes albopictus (moustique tigre), si vous êtes du groupe O, vous avez 83,3% de chance d’être piqués.

Les buveurs de bière. Des chercheurs américains ont découvert que les moustiques se posaient plus sur les cobayes après qu’ils ont bu 33cl de bière qu’avant. C’est le taux d’éthanol dans la sueur qui les appâte.

Les pieds odorants sont un délice pour les moustiques. C’est l’odeur qui les attire, comme l'a démontré une expérience menée sur un fromage qui dégage la même odeur.

L'effet de la lune. Pendant les périodes de pleine lune, les moustiques seraient 500 fois plus actifs, selon l’association américaine de contrôle des moustiques.

Les femmes enceintes attirent deux fois plus les moustiques. Elles constituent une cible de choix, non pas parce qu’elles offrent plus de surface, mais parce qu’à un stade avancé de la grossesse, elle expirent plus de dioxyde de carbone. Par ailleurs, leur ventre est plus chaud, et elles rejettent plus de substances volatiles qui permettent aux moustiques de les détecter.

> Où sont-ils?

Le site vigilance-moustique, financé par un fabriquant d'anti-moustique, tient à jour depuis mai dernier une carte signalant la présence de moustique. Cependant , il faut savoir que l'Agence régionale de santé met en garde et contre ce site et critique la fiabilité de cette carte qui signale, en rouge, les départements présentant une alerte, en orange, les zones de piqûres signalés et en jaune, les départements où les conditions sont favorables à la multiplication des moustiques. Le site du ministère de la Santé alerte, lui, sur la présence des moustiques-tigres, les seuls en France à représenter un danger.

Ci-dessous, le présence du moustique-tigre en France métropolitaine, selon le ministère de la Santé.

> Lesquels sont dangereux?

Le moustique-tigre, aedes albopictus, implanté depuis 2004 dans le Sud de la France est particulièrement surveillé, car susceptible, dans certaines circonstances, de propager la dengue et le Chikunguniya. Son implantation en France progresse chaque année. Si certaines espèces se déchaînent particulièrement une fois la nuit tombée, le moustique-tigre sévit le jour.

Si d'autres moustiques sont tigrés, lui est noir et blanc. On le reconnaît à ses pattes ornées d'anneaux blancs et noirs et à une bande blanche sur la tête et sur le thorax. "Originaire du sud-est asiatique, il a colonisé les cinq continents en une vingtaine d'années, en particulier par le commerce international des pneus usagés", explique l'ARS sur son site.

> Comment les repousser?

Avant d’envisager les répulsifs, il faut songer, en amont, à limiter leur développement. Ainsi, l’ARS conseille-t-il avant tout d’éliminer les endroits où l’eau peut stagner, comme les pots de fleurs et soucoupes, les piscines non chlorées et réservoirs d’eau, gouttières, etc. Limitez aussi les détritus, déchets verts et encombrants, débroussaillez les haies, ramassez les fruits tombés.

Enfin, pour éviter d'être piqués, dormez sous une moustiquaire la nuit, portez des vêtements couvrants le jour. Certaines études révèlent aussi que les moustiques sont plus attirés par les vêtements sombres. Pour faire diversion, portez donc du blanc.

Les répulsifs cutanés peuvent aussi vous protéger, si vous allez dans des pays où les moustiques véhiculent le paludisme ou la dengue et le chikungunya. Le ministère de la Santé recommande les produits suivants: Cinq sur cinq Tropic lotion, Duopic lotion adulte, Manouka lotion citronnelle zones tropicales, Moustifluid lotion protectrice jeunes enfants, Moustifluid lotion protectrice zones tempérées, Prebutix zone Europe (gel ou lotion), Prebutix lait répulsif.

A l'intérieur, les diffuseurs électriques d'insecticide constituent aussi une bonne parade, mais moins efficace, selon le ministère de la Santé que la moustiquaire imprégnée de d'insecticide.

Magali Rangin