BFMTV

Les Bouches-du-Rhône désormais en zone active de circulation du Covid-19

Le port du masque est obligatoire dans certaines zones de Paris, notamment dans le quartier touristique de Montmartre (PHOTO D'ILLUSTRATION).

Le port du masque est obligatoire dans certaines zones de Paris, notamment dans le quartier touristique de Montmartre (PHOTO D'ILLUSTRATION). - ALAIN JOCARD © 2019 AFP

Marseille rejoint Paris dans la classification de zone active du circulation du coronavirus, selon un décret paru ce vendredi.

Comme la capitale, le département des Bouches-du-Rhône est désormais classé en zone active de circulation du coronavirus, d'après un décret paru au Journal Officiel ce vendredi.

La classification des Bouches-du-Rhône, et donc de Marseille, en zone active de circulation du Covid-19 permet au préfet de prendre des arrêtés concernant la mobilité des personnes. Il peut par exemple limiter le nombre de passagers dans les transports collectifs ou la distance de déplacement individuel à 100 kilomètres du domicile. Le préfet a également la possibilité de fermer des lieux recevant du public, bars ou restaurants en particulier.

Une circulation intense chez les jeunes

En début de semaine, la Direction générale de la santé (DGS) a signalé que "la circulation du virus s'intensifie, notamment chez les jeunes et dans certaines régions, dans les métropoles de Paris et Marseille".

Dans la cité phocéenne, le port du masque est obligatoire depuis lundi dans les lieux les plus fréquentés de la ville. Mais Marseille reste "particulièrement à risque" a souligné Jérôme Salomon dans la matinale de France Inter ce vendredi.

Par E.P