BFMTV
en direct

EN DIRECT - Jean Castex: le variant anglais représente "près de la moitié" des cas positifs en France

Dernier avertissement avant un reconfinement national? Jean Castex tient une nouvelle conférence de presse ce jeudi soir pour faire le point sur la lutte contre le Covid-19 en France.

Les Etats-Unis "en avance de plusieurs semaines" sur le programme de vaccination

Les Etats-Unis sont "en avance de plusieurs semaines" sur le programme de vaccination contre le Covid-19 prévu, s'est félicité jeudi Joe Biden, qui avait promis 100 millions de doses administrées en 100 jours à sa prise de fonctions en novembre.

"Je suis là aujourd'hui pour dire que nous sommes à mi-chemin, avec 50 millions de doses en seulement 37 jours depuis que je suis devenu président", a-t-il déclaré. "C'est en avance de plusieurs semaines".

L'UE "optimiste" sur son objectif de vacciner 70% des Européens d'ici la fin de l'été

La présidente de la Commission européenne s'est dite jeudi "optimiste" sur son objectif de vacciner 70% de la population adulte de l'UE d'ici "la fin de l'été", à la faveur de la forte augmentation attendue des livraisons des laboratoires.

"Si on regarde les chiffres (des livraisons), nous sommes optimistes sur notre capacité à atteindre notre objectif" de vacciner quelque 225 millions d'Européens, a-t-elle affirmé à l'issue d'un sommet des Vingt-Sept. Un graphique diffusé par la Commission montre que l'UE s'attend à recevoir d'ici fin juin près de 600 millions de doses - si toutes les livraisons promises et attendues se concrétisent

Emmanuel Grégoire sur le confinement: "il le faut maintenant"

Le premier adjoint à la mairie de Paris Emmanuel Grégoire plaide sur BFMTV pour un confinement dès maintenant pour la ville de Paris.

Paris: la mairie va proposer un confinement pour trois semaines

La mairie de Paris va proposer au confinement pour trois semaines de la capitale au gouvernement.

"On ne peut s'en tenir à des demi-mesures qui nous emmène vers un confinement inéluctable", a déclaré le premier adjoint Emmanuel Grégoire.

Comment vont être décidés les possibles reconfinements locaux?

Des concertations entre élus et préfets doivent se tenir au cours des prochains jours dans une vingtaine de départements placés en surveillance renforcée.

2,5 millions de morts dans le monde

Le coronavirus a fait plus de 2,5 millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie selon un compatage réalisé par nos confrères de l'AFP à partir de bilans officiels.

Cinq pays concentrent à eux seuls près de la moitié des décès dans le monde: les États-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil, l'Inde et le Mexique.

Pr Gilbert Deray: "la situation hospitalière actuelle aurait justifié qu'on ferme le pays"

Des annonces loin de l'avoir satisfait. Le Pr Gilbert Deray reproche au gouvernement de ne plus s'appuyer sur l'indice de la situation hospitalière mais sur le taux d'incidence pour adopter de nouvelles mesures sanitaires.

"Cela fait quatre mois qu'on est dans cette situation, il n'y a rien de nouveau aujourd'hui", déplore le chef service néphrologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.
"La territorialisation elle nous sert à dire qu'on va confiner par petit bout. Finalement c'est une mauvaise situation, les hôpitaux n'en peuvent plus [...] et je ne vois pas où on va", ajoute Gilbert Deray qui plaide pour un confinement strict mais court au lieu d'un confinement "souple" allongé sur plusieurs mois, "on aurait dû faire comme l'Italie, comme la Grande-Bretagne et fermer pendant six semaines".

La liste des 20 départements

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé le placement en surveillance renforcée d'une vingtaine de départements français.

De nouvelles restrictions, similaires à celles prises pour les Alpes-Maritimes et l'agglomération de Dunkerque, seront prises et appliquées à partir du week-end du 6 mars.

Les départements concernés sont les suivants :

  • Paris, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, Val-d'Oise, et les Yvelines en Île-de-France.
  • Le Nord, l'Oise, la Somme, le Pas-de-Calais dans les Hauts-de-France.
  • Les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et le Var en PACA.
  • Le Rhône, la Drôme, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle et l'Eure-et-Loir.

Le Pr Alain Fischer au secours du vaccin AstraZeneca

Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale a assuré que le vaccin du laboratoire AstraZeneca était bien efficace contre le coronavirus. Un niveau d'efficacité équivalent aux vaccins ARN que sont ceux de Pfizer et Moderna bien que celui d'AstraZeneca ne soit actuellement pas recommandé aux moins de 65 ans.

"Ce vaccin est un vaccin efficace, un très bon vaccin et [...] il semble que ce vaccin soit efficace chez les personnes âgées de plus de 65 ans", note enfin l'immunologue.

Le Pr Fischer a enfin recommandé aux personnes qui ont pu rencontrer à la suite de l'injection un syndrome grippal de prendre du paracétamol.

Jean Castex: "cette épidémie, nous en verrons le bout"

Le Premier ministre conclut son point presse en soulignant que la progression de la campagne vaccinale "nous permet de fixer un cap, la fin du printemps".

"Cette épidémie, nous en verrons le bout", a ajouté Jean Castex.

L'ANSM a donné une "autorisation temporaire d'utilisation des anticorps monoclonaux"

Olivier Véran a indiqué au cours du point presse que l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a donné son feu vert "temporaire" pour l'utilisation des anticorps monoclonaux afin de d'éviter que les patients Covid ne puisse contracter des formes graves de la maladie.

"Quelques 83 centres hospitaliers ont déjà reçu des doses de ce traitement qui pourront commencer à être administrées avec prudence dans un cadre hospitalier pour les personnes pagées de 80 ans et plus et qui ont des troubles d'immunité", a précisé le ministre de la Santé.

Véran: "mi-mai, la totalité des plus de 50 ans se seront vu proposer une première injection"

Le ministre de la Santé annonce que "la totalité des plus de 50 ans se seront vu proposer une première injection" à la mi-mai.

Jean Castex: "nous ouvrirons début avril la vaccination aux plus de 65 ans"

Le chef du gouvernement annonce que la campagne de vaccination des personnes âgées entre 65 et 74 ans commencera au début du mois d'avril.

Cette catégorie de la population est jugée trop jeune pour recevoir en priorité les vaccins Pfizer et Moderna et trop âgée pour recevoir celui d'AstraZeneca.

Jean Castex: "nous constatons que le virus circule moins chez les personnes âgées qu’en population générale"

Le Premier ministre relève que les premiers effets de la vaccination se font sentir, notamment auprès des personnes âgées où le taux d'incidence baisse depuis deux semaines chez les plus de 80 ans.

Conséquence: "l'âge moyen des personnes hospitalisées diminue", relève Jean Castex.

20 départements placés en surveillance renforcée

Jean Castex annonce que vingts départements sont placés en surveillance renforcée en raison de la forte circulation du virus dans ces territoires.

Les départements concernés sont tous ceux de l'Ile-de-France, une grande partie des Hauts-de-France et de PACA mais également les départements du Rhône, de la Drôme, de la Moselle, de la Meurthe-et-Moselle et de l'Eure-et-Loire.

Carte des 20 départements concernés.
Carte des 20 départements concernés. © BFMTV
"J’ai demandé aux préfets des départements concernés d’engager des concertations avec les élus en vue d’inviter sans attendre tous les habitants à la plus grande vigilance et d’envisager, dans tout ou partie de ces territoires, des mesures de freinage proches de celles mises en place à Nice et Dunkerque", a ajouté le Premier ministre.

Un nouveau point sur la situation épidémique se tiendra la semaine prochaine au cours duquel le gouvernement décidera ou non de prendre des mesures renforcées. Si la situation continue de se dégrader, ces mesures entreront en vigueur à compter du week-end du 6 mars.

Pour Castex, le confinement est "un levier auquel nous devons recourir, quand on ne peut pas faire autrement"

Le chef du gouvernement continue de justifier la décision de l'exécutif de ne pas reconfiner le pays.

"Le confinement est ainsi un levier auquel nous devons recourir, quand on ne peut pas faire autrement", estime Jean Castex qui considère qu'"il faut tout faire pour éviter un confinement".

Jean Castex: "grâce aux efforts de tous, nous avons, pendant plusieurs semaines, réussi à stabiliser l’épidémie"

Le Premier ministre assume le choix du gouvernement de ne pas confiner le pays. Une décision qui "nous a permis de gagner du temps".

"Grâce aux efforts de tous, nous avons, pendant plusieurs semaines, réussi à stabiliser l’épidémie", a déclaré Jean Castex.

Jean Castex: "la situation sanitaire de notre pays s’est dégradée au cours des derniers jours"

Le Premier ministre dresse un constat inquiétant de la situation sanitaire en France qui "s’est dégradée au cours des derniers jours".

Jean Castex relève que la variant anglais représente "à peu près la moitié" des cas de Covid-19 en France.

Jean Castex s'exprime depuis le ministère de la Santé

Le Premier ministre fait un point sur la situation épidémiologique en France.

Un nouveau reconfinement national est-il inévitable?

Alors qu'une dizaine de départements inquiètent les autorités sanitaires en raison d'une très forte circulation du virus, plusieurs médecins plaident pour de nouvelles mesures à l'échelle nationale.

Une stratégie que ne suit pas cette fois le gouvernement, préférant lutter contre l'épidémie selon la situation épidémiologique de chaque territoire.

Le Premier ministre doit lister les départements où la situation est "préoccupante"

Quelles sont les zones où la situation est jugée "préoccupante" par l'exécutif? Ce mercredi, à l'issue du conseil des ministres ce mercredi, Gabriel Attal avait évoqué une "dizaine" de départements concernés, avant de lister quatre régions en particulier: les Hauts-de-France, l'Île-de-France, le Grand-Est et la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

C'est Jean Castex qui doit détailler la liste ce jeudi soir. Selon les derniers chiffres de Santé publique France, 14 départements dépassent actuellement l'ancien seuil "d'alerte maximale", qui correspond à un taux d'incidence sur les sept derniers jours de 250 cas de Covid-19 confirmés pour 100.000 habitants:

  • Dans les Hauts-de-France, il s'agit du Pas-de-Calais, du Nord, de la Somme et de l'Oise.
  • En Paca, il s'agit des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Var.
  • En Île-de-France, il s'agit de la Seine-Saint-Denis, de Paris, du Val-de-Marne, de la Seine-et-Marne, du Val-d'Oise et de l'Essonne.
  • Dans le Grand-Est, c'est la Moselle qui est particulièrement concernée.

Jean Castex prend la parole à 18 heures

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à la conférence de presse de Jean Castex. Dernier avertissement avant un reconfinement national? Le Premier ministre prend la parole ce jeudi soir à partir de 18 heures, pour faire le point sur la lutte contre l'épidémie de Covid-19 dans le pays.

Il sera notamment entouré d'Olivier Véran, ministre de la Santé et d'Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale.

Vous pourrez bien évidemment suivre la conférence de presse en direct sur BFMTV et BFMTV.com.

BFMTV