BFMTV

Covid-19: le taux de reproduction du virus repasse sous le seuil d'alerte en Normandie

Un passant portant un masque à Courseulles-sur-Mer (Normandie) le 17 mars 2020.

Un passant portant un masque à Courseulles-sur-Mer (Normandie) le 17 mars 2020. - Lou Benoist

Le taux de reproduction du coronavirus, qui permet d'évaluer la circulation de la maladie, est repassé sous le seuil d'alerte, fixé à 1,5.

Un dernier bilan optimiste. L'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie a communiqué mardi soir sur la situation épidémiologique. Alors que la région a connu un taux de reproduction du coronavirus inquiétant ces derniers jours, la circulation virale est désormais ralentie.

L'indicateur R0, qui correspond au nombre moyen de personnes qu'un cas positif va contaminer, est de 1,37 pour la région Normandie. Un chiffre en-deça du seuil d'alerte, fixé à 1,5. La semaine dernière, le taux de reproduction s'élevait à 1,72. Une évolution rassurante qui refait passer la région en zone orange et que l'ARS explique par l'identification des foyers épidémiques normands.

10 clusters identifiés

"Ce résultat, qui doit être apprécié à l’aune des autres indicateurs de l’épidémie, s’explique par des opérations de dépistage massives organisées sur le territoire et par la détection de plusieurs nouveaux cas groupés dans l’agglomération rouennaise, en cours de gestion", précise le communiqué de l'ARS.

10 clusters ont pu être identifiés et sont "en cours d'investigation en Normandie: 8 en Seine-Maritime, 1 dans l'Orne et 1 dans l'Eure", annonce l'ARS qui ajoute que "l'apparition de ces clusters reflète une circulation virale réelle, mais contrôlée, qui implique une vigilance accrue de la part de l'ensemble de la population".

220 personnes toujours hospitalisées dans la région

Au total, ce sont plus de 15.000 tests de dépistage qui ont été réalisés la semaine dernière, parmi lesquels 128 sont revenus positifs. Des résultats rassurants, alors l'ARS insiste sur l'importance des gestes barrières et sur la nécessité de contacter son médecin traitant en cas de symptômes "même légers" du Covid-19.

Mardi, 220 personnes étaient toujours hospitalisées en Normandie pour une infection au Covid-19, dont 7 patients en réanimation, une tendance à la baisse. Depuis le début de l'épidémie, 636 personnes sont mortes du coronavirus dans la région, hôpitaux et Ehpad confondus.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV