BFMTV

Covid-19: 66% des Français vont fêter Noël avec moins de convives que d'habitude, selon un sondage

L'Insee a publié des indicateurs plutôt enthousiasmants à deux jours de Noël.

L'Insee a publié des indicateurs plutôt enthousiasmants à deux jours de Noël. - Fabrizio Sciami - Flickr - CC

La pandémie reste présente dans les esprits pour ces fêtes de fin d'année un peu particulières. Plus de 6 Français sur 10 resteront prudents lors des regroupements familiaux.

Les Français seront-ils raisonnables à Noël? D'après un sondage Odoxa-Dentsu consulting consulting réalisé pour France Info et Le Figaro, plus de 60% des personnes interrogées affirment qu'elles tiendront compte du contexte sanitaire pour cette réunion de famille annuelle.

Ainsi, plus de 6 Français sur 10 qui fêtent Noël prévoient (66%) de se réunir avec moins de personnes qu'en temps normal et plus de 7 sur 10 (72%) indiquent qu'ils respecteront les consignes diffusées par le gouvernement.

De multiples recommandations

Pour rappel, Emmanuel Macron a recommandé "de limiter au maximum le nombre d’adultes ensemble dans une même pièce à un même moment", de garder le masque et de respecter rigoureusement les gestes barrières.

Le professeur Rémi Salomon, président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP, a même préconisé sur France Info de "ne pas manger avec papi et mamie, même à Noël, même si on a pris des précautions avant": "On peut aller chez papi et mamie à Noël, mais on ne mange pas avec eux."

L'esprit de Noël écorné

Des recommandations trop strictes pour certains. Si les autorités sanitaires conseillent de limiter à 6 personnes maximum ses contacts sociaux, 37% des sondés indiquent qu'ils se réuniront à plus de sept, dont la moitié à plus de dix. Dans le panel, ils sont 45% à affirmer qu'ils ne s'imposeront pas le mètre de distance entre eux, et 64% déclarent qu'ils ne porteront pas de masque. Près de 4 Français 10 fêteront Noël comme les années précédentes.

Le soir du 24 décembre, le couvre-feu - qui doit être mis en place à partir du 15 décembre - sera levé "à titre dérogatoire", a déclaré le chef de l'État mardi, lors de son allocution télévisée. Exceptionnellement, l'attestion de sortie ne sera pas nécessaire pour se déplacer. 36% des Français confient qu'ils en profiteront pour sortir de chez eux, 12% se rendront même dans une autre région.

Même si certains ne comptent pas changer leurs habitudes pour réveillonner cette année, il semble que l’esprit de Noël ne sera pas au rendez-vous: 56% des Français se disent tristes et stressés (50%) par le contexte sanitaire.

Sondage réalisé auprès d'un échantillon de 1005 Français âgés de 15 ans et plus, interrogés par internet les 25 et 26 novembre 2020.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV