BFMTV

Covid-19: les tests PCR de "complaisance" vont-ils bientôt devenir payants?

La gratuité des tests détourne, selon l'Académie de médecine, certains Français de la vaccination. Et ils coûtent chacun entre 50 et 100 euros à la Sécurité sociale.

Faut-il rendre payants les tests dits "de complaisance", c'est-à-dire réalisés sans symptômes du Covid-19, simplement pour voyager, se rendre à un concert ou participer à un week-end entre amis? C'est l'Académie de médecine qui le recommande, pour inciter les personnes à se faire vacciner, plutôt que de "renouveler à volonté" les tests PCR et antigéniques dans le cadre du pass sanitaire.

Dans un communiqué diffusé le 23 juin, elle conseille de "suspendre le remboursement des tests PCR et des tests antigéniques pratiqués pour convenances personnelles (obtention d’un pass sanitaire, voyages internationaux, participation à des événements collectifs) chez les personnes non vaccinées".

Ces tests représentent en effet un budget important pour la Sécurité sociale. Plus d'un million de tests PCR sont réalisés chaque semaine en France, ils lui coûtent chacun entre 50 et 100 euros.

Doublement des tests PCR de voyage

Or, l'arrivée des vacances d'été a fait exploser les demandes.

"En un mois, nous avons quasiment doublé le nombre de demandes de PCR de voyage. Nous sommes passés de 30% du volume total à 60%. Ce chiffre augmentera sûrement début juillet", indique Benoît Chassain, président des laboratoires Cerballiance.

Ce n'est pas la première fois que l'Académie de médecine milite pour un renforcement de la campagne vaccinale. Fin mai, elle a préconisé de rendre les vaccins obligatoires pour l’exercice de certaines professions.

Samuel Kahn