BFMTV

AstraZeneca: l'Agence européenne du médicament estime que la balance bénéfice/risque reste positive

Emer Cooke, la directrice générale de l'Agence européenne du médicament, s'est exprimée au sujet du vaccin contre le Covid-19 lors d'une visioconférence ce mercredi après-midi.

Quelques semaines après la suspension provisoire du vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19 en raison de rares cas de thrombose, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé ce mercredi que les caillots sanguins devaient être considérés comme un effet secondaire "très rare" du sérum, mais que la balance entre les bénéfices et les risques du médicaments était "positive".

L'EMA a établi "un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels avec des plaquettes sanguines basses", a déclaré l'agence basée à Amsterdam dans un communiqué.

"Il permet de sauver des vies"

"Notre comité d'évaluation des risques en pharmacovigilance sur la sécurité du vaccin a confirmé que les bénéfices du vaccin AstraZeneca pour lutter et empêcher le Covid-19 dans l'ensemble continuent à l'emporter sur les effets secondaires", a appuyé la directrice de l'EMA Emer Cooke mercredi au cours d'une visioconférence.

"Le Covid-19 est une maladie très grave avec un fort taux d'hospitalisation et de décès. Et chaque jour le Covid-19 cause des milliers et des milliers de morts dans l'Union européenne. Ce vaccin s'est révélé être très efficace pour prévenir les formes graves de la maladie et les hospitalisations, il permet de sauver des vies, la vaccination est extrêmement importante pour nous aider à lutter contre le Covid-19 et nous avons besoin d'utiliser les vaccins à notre disposition pour nous protéger de ces effets dévastareurs", a-t-elle poursuivi.

Clarisse Martin avec AFP Journaliste BFMTV