BFMTV

Affaire Lambert: un comité de soutien pour son maintien en vie diffuse une vidéo de lui

Une vidéo de Vincent Lambert le montre en train de cligner des yeux et de regarder autour de lui. Selon les médecins, ce comportement est pourtant compatible avec l'état végétatif irréversible qui lui a été diagnostiqué.

Alors que la Cour européenne des droits de l'homme a décidé vendredi d'autoriser les médecins à arrêter les soins prodigués à Vincent Lambert, plongé dans un état végétatif depuis un accident en 2008, une vidéo troublante du jeune homme a fait surface sur Internet mardi.

C'est un ami de jeunesse, membre du comité de soutien qui milite pour maintenir Vincent Lambert en vie, qui l'a d'abord diffusé sur Youtube, avant qu'elle ne soit reprise par le magazine Famille Chrétienne, puis par un certain nombre de sites catholiques conservateurs.

On y voit Vincent Lambert cligner des yeux, et apprendre la décision de justice prise par la Cour européenne quelques heures plus tôt. C'est sa mère qui le lui annonce par téléphone. Son frère, seul parmi les six frères à vouloir le maintenir en vie, se tient ensuite à côté de son lit. Si ce n'est le clignement des yeux, le regard vers son frère et le mouvement de déglutition, rien ne permet d'indiquer que Vincent Lambert a conscience ou non de ce qu'il entend et voit à ce moment-là.

"On a le sentiment qu'il réagit, mais non"

Le Pr Eric Kariger, ancien médecin de Vincent Lambert de 2008 à 2014, s'est dit très attristé par la diffusion de cette vidéo, qu'il considère comme de "la manipulation". "C'est irrespectueux pour le malade, pour son épouse et sa fille, qui ne peuvent pas faire le deuil, à travers cet acharnement, qui vient en plus de leur propre famille", confie-t-il à Europe 1.

"Ces malades sont extrêmement perturbants pour le commun des mortels, car on a le sentiment qu'ils réagissent à leur environnement", explique-t-il à Europe 1. Mais pour le médecin, ancien chef de l'unité de soins palliatifs, ces images ne contredisent pas les diagnostic et pronostic rendus par plusieurs experts: Vincent Lambert est dans un état végétatif grave et irréversible.

"Vincent a déjà trop attendu"

Bernard Devalois, chef de l'unité de soins palliatifs de Pontoise, confie la même chose à BFMTV. "Un patient en état végétatif chronique a ce type de réactions, qui ne sont pas coordonnées avec les stimuli extérieurs." Et le médecin de dénoncer lui aussi le "montage" de la vidéo. Vincent Lambert ne "réagit absolument pas" à ce que lui dit sa mère, estime-t-il. "On lui lirait le bottin, on aurait exactement les mêmes images."

L’épouse du tétraplégique, favorable comme la CEDH à l’arrêt des soins pour son mari, a été "choquée en voyant cette vidéo", selon son avocat. "C’est une atteinte à la dignité humaine de filmer Vincent Lambert qui n’a aucun moyen de répondre (…) Sur le plan médical, il n’y a aucune évolution depuis les expertises diligentées par le conseil d’Etat", a déclaré Me Laurent Pettiti.

François, le neveu de Vincent Lambert, favorable à l'arrêt des traitements, s'est dit très inquiet de la vidéo, dont il ne connaissait pas l'existence avant aujourd'hui. "Il va y avoir de plus en plus d'initiatives de ce genre tant que Vincent n'est pas débranché, donc c'est pour ça que le CHU ferait mieux d'avoir un calendrier assez clair. Vincent a déjà trop attendu".

"Je combattrai jusqu'au bout la possibilité de l'euthanasier"

"Jusqu'à preuve du contraire on ne peut pas euthanasier quelqu'un qui semble avoir, comme Vincent le montre, des relations avec son entourage sauf si on devait considérer que la vie de Vincent n'a plus de sens", a réagi mercredi sur BFMTV l'avocat des parents du tétraplégique. "Je combattrai jusqu'au bout la possibilité de l'euthanasier", prévient Jean Paillot.