BFMTV

Un mois après sa démission du gouvernement, François de Rugy redevient député

En vertu de la Constitution, l'ancien ministre peut retrouver son siège de parlementaire, qu'il occupait avant son entrée au gouvernement.

Un mois après sa démission du gouvernement, le désormais ex-ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, va retrouver son mandat de député de Loire-Atlantique, tel qu'il l'avait annoncé sur BFMTV.

"Si j'avais voulu m'accrocher à toutes forces à mon poste de ministre, je le serais encore", avait-il également déclaré à Apolline de Malherbe.

L'ancien numéro 2 du gouvernement Philippe avait démissionné mardi 16 juillet, empêtré dans plusieurs scandales révélés par Mediapart, qui faisaient notamment état de fastueux dîners donnés à l'hôtel de Lassay avec son épouse Séverine de Rugy, lorsqu'il était président du Palais-Bourbon.

Si François de Rugy redevient d'office député ce samedi en vertu de la révision constitutionnelle de 2008, il ne retrouvera l'hémicycle qu'il a présidé qu'en septembre, lors de la rentrée parlementaire.

"Il se sent droit dans ses bottes, déterminé à faire valoir que l'ensemble des reproches ou des insinuations qui ont été faites ne reposaient sur rien finalement", le défend Stéphane Gachet, référent La République en Marche (LaREM) de Loire-Atlantique auprès de BFMTV.

Un autre de ses proches, Jordan Allory, renchérit: "Je pense qu'il est combatif pour montrer que la vérité c'est celle qu'il expose depuis le début qu'il est ministre. Peut-être un petit peu de rancoeur d'avoir démissionné aussi rapidement, mais en même temps on a vu qu'il n'avait pas le choix", argumente l'ancien délégué de circonscription de François de Rugy.

Clarisse Martin