BFMTV

Quand Gérard Collomb oublie son micro ouvert et insulte une maire d'arrondissement à Lyon

Lors d'un conseil municipal, tenu à distance, le maire de Lyon a oublié son micro ouvert à plusieurs reprises. Dont cette fois, où il s'en est pris directement à Myriam Picot, son homologue du 7e arrondissement.

Pas simple, le travail à distance. Y compris pour Gérard Collomb. Le maire de Lyon a oublié à plusieurs reprises son micro ouvert lors d'un conseil municipal tenu en visioconférence ce jeudi, du fait de la lutte contre le coronavirus. 

Lors d'une prise de parole de la maire du 7e arrondissement, Myriam Picot, l'assistance a pu entendre le maire de la ville se plaindre et insulter l'élue lyonnaise en la traitant de "conne". 

Un incident rapidement épinglé par le député LaREM et élu lyonnais Thomas Rudigoz qui parle d'un "dérapage intolérable du maire de Lyon qui a tenu des propos insultants a l'encontre de Myriam Picot". "Votre fonction de Maire, M. Collomb, ne vous donne pas tous les droits, ni tous les pouvoirs."

Visiblement agacé pour ce premier conseil municipal depuis le 17 mars, Gérard Collomb a poursuivi juste après par un "Mais non! Mais elle n’écoute même pas! C’est vraiment une…", à l'encontre de celle qui a été son alliée politique par le passé, mais qui a soutenu les listes dissidentes de Georges Képénekian et David Kimelfeld pour les dernières élections municipales et métropolitaines.

Dans un communiqué de presse, Gérard Collomb s'est par la suite excusé. "Je m'excuse bien évidemment auprès de Myriam Picot, que j'ai tenu à joindre par téléphone, pour cet aparté qui était inadapté et qui ne correspond pas à ce que je pense de cette élue, à qui j'ai demandé au début du mandat d'être maire du 7e arrondissement", explique l'élu lyonnais.

Ivan Valerio