BFMTV

Ségolène Royal croit à l'inversion de la courbe du chômage avant 2014

La vice-présidente de la BPI Ségolène Royal

La vice-présidente de la BPI Ségolène Royal - -

"Rien ne justifie en politique qu'on renonce à un objectif", a dit la vice-présidente de la banque publique d'investissement, alors qu'on lui demandait si le gouvernement réussirait à inverser la courbe du chômage.

"La situation est grave. Mais la France a du sursaut", a dit mercredi Ségolène Royal, commentant l'aggravation du chômage, marqué par 43.900 chômeurs de plus en janvier. Inverser la courbe du chômage avant la fin 2013 ? "Rien ne justifie en politique qu'on renonce à un objectif. Pour atteindre cet objectif il faut mettre en place un certain nombre d'outils. Cet objectif peut être atteint si on libère la capacité créatrice des PME", a dit la vice-présidence de la Banque publique d'investissement. "Le gouvernement devrait d'avantage s'appuyer sur les régions", a encore dit la présidente de Poitou-Charentes. 

>> Ségolène Royal : "il faut changer de braquet sur la relance économique"