BFMTV

Le slogan de Manuel Valls pourrait changer pendant la campagne

Manuel Valls lors de son annonce de candidature à la présidentielle à Evry (Essonne) lundi soir.

Manuel Valls lors de son annonce de candidature à la présidentielle à Evry (Essonne) lundi soir. - Bertrand Guay - AFP

Affichée lundi soir sur le pupitre de l’annonce de sa candidature, la formule censée frapper les esprits a été largement commentée, mais aussi moquée. Ce slogan de campagne de Manuel Valls ne pourrait donc faire qu’un temps, et être remplacé au cours de la campagne de la primaire à gauche.

L’annonce de la candidature de Manuel Valls à la primaire à gauche ne faisait lundi plus de doute. Comme prévu, celui-ci a déclaré qu'il était "candidat à la présidence de la République" depuis la mairie d’Evry, son fief électoral dans l’Essonne. Le suspense résidait davantage dans la teneur de son discours et de son slogan de campagne.

Quelques minutes avant que Manuel Valls ne s’exprime, un militant a dévoilé le pupitre sur lequel étaient inscrits les mots censés symboliser l’homme politique et la campagne qu’il compte mener: "Faire gagner tout ce qui nous rassemble".

Ce même slogan a été allègrement moqué sur le réseau social Twitter dès qu’il a été rendu public, comme le pointe Buzzfeed France.

D'autres slogans pourraient apparaître pendant la campagne

Selon les informations de RTL, cette "tagline" censée marquer les esprits a été trouvée dimanche lors d’une séance de brainstorming. Son équipe n’écarte pas pour autant la possibilité que d’autres slogans apparaissent au cours de la campagne de la primaire de la gauche.

Des membres de l’équipe présents à Evry lundi soir ont voulu rappeler que le “Yes we can” qui avait fait gagner Barack Obama en 2008 n'était que “le troisième slogan de la campagne du président américain”, après deux premiers essais infructueux. Une façon de reconnaître que ce premier slogan de Manuel Valls ne passera pas à la postérité.

dossier :

Manuel Valls

B.L.