BFMTV

Etat d'urgence: seuls 136 députés sur 577 étaient présents pour voter

L'Assemblée nationale a voté lundi soir l'article 1er du projet de révision constitutionnelle visant à inscrire dans la loi fondamentale le régime de l'état d'urgence, disposition contestée par certains écologistes et le Front de gauche, comme par certains députés de droite. Ce premier volet du projet de loi constitutionnelle, qui prévoit que l'état d'urgence sera "décrété en Conseil des ministres" soit "en cas de péril imminent résultant d'atteintes graves à l'ordre public", soit en cas de "calamité publique" (événements naturels), a été adopté par 103 voix contre 26, en présence notamment de Manuel Valls.

Soit un total de 136 députés sur les 577 que comptent l'hémicycle au complet. Dans le détail, 110 députés PS étaient présents contre 10 pour Les Républicains. A noter aussi que 93 élus PS ont voté pour mais que l'ancien ministre Benoît Hamon a voté contre comme Cécile Duflot qui s'est écharpée avec Claude Bartolone lors des débats.

S.A.