BFMTV

Bartolone boycotte Briois: "J'ai trouvé que c'était une blessure pour notre histoire"

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, ne voulait pas "partager une coupe de champagne" avec le maire FN Steeve Briois.

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, ne voulait pas "partager une coupe de champagne" avec le maire FN Steeve Briois. - BFMTV

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a refusé de participer mardi soir à la remise des prix politiques du Trombinoscope en raison du prix décerné au maire FN, Steeve Briois. "Partager une coupe de champagne ou un prix en assistant à cette cérémonie, ça n'a rien à voir avec la démocratie", explique le socialiste.

"Je ne vois pas pourquoi aujourd'hui on devrait être des pestiférés." Steeve Briois était outré, mardi, d'être boycotté par Claude Bartolone. Le président de l'Assemblée nationale a en effet refusé de participer à la remise des prix politiques du Trombinoscope en raison du prix "de l'élu local de l'année" décerné au maire FN d'Hénin-Beaumont, Steeve Briois.

La remise de ces prix, qui mettent à l'honneur "les personnalités politiques ayant marqué 2014", a toutefois eu lieu comme prévu à l'Hôtel de Lassay, résidence officielle du président de l'Assemblée nationale, mais sans lui.

"Rien à voir avec la démocratie"

Claude Bartolone s'en explique mercredi. "Partager une coupe de champagne ou un prix en assistant à cette cérémonie, ça n'a rien à voir avec la démocratie", estime le socialiste accusé de ne pas être démocrate. "Nous étions le jour où on célébrait le cinquantième anniversaire d'Auschwitz (les 70 ans en réalité ndlr), et honorer un élu d'un parti dont le président d'honneur s'était illustré en évoquant un 'simple détail de l'histoire', j'ai trouvé que c'était une blessure pour notre histoire et cette journée donc j'ai préféré m'absenter", se justifie-t-il.

Le Trombinoscope, l'annuaire des principaux acteurs de la vie politique, est attribué depuis 23 ans. Un rituel d'ordinaire festif, qui fait partie de la vie politique française.

K. L.