BFMTV

Municipales : des candidats enrôlés sur les listes FN à leur insu?

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Une enquête a été ouverte après la plainte de six habitants d'Elbeuf qui disent avoir été inscrits malgré eux sur une liste Front national. Des cas identiques ont été dénombrés dans d'autres villes.

Candidats malgré eux ? Le parquet de Rouen a ouvert une enquête après avoir été saisi par la préfecture de Seine-Maritime des plaintes de six habitants d'Elbeuf affirmant avoir été inscrits malgré eux sur une liste du Front national. Dans plusieurs autres villes de France, au Grand-Quevilly, à Orléans ou encore à Lillebonne, le FN est soupçonné d'avoir inscrit des candidats sur leurs listes, à leur insu.

A Orléans, un couple de nonagénaires aurait été inscrit à son insu. "Il paraît que je suis candidat, oui, malheureusement (...) Mais moi, je ne voulais pas être candidat !", a affirmé l'homme, âgé de 90 ans, et qui dit avoir signé un papier sans y prendre garde. Selon la République du Centre, son épouse, atteinte de la maladie d'Alzheimer et hospitalisée depuis plusieurs mois, a également été inscrite comme candidate.

"Poursuites pénales" contre des maires socialistes

A Elbeuf, dans l'agglomération rouennaise, ville gérée par le parti socialiste sans opposition, le FN présente pour la première fois une liste aux municipales, menée par Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du parti de Marine Le Pen.

Nicolas Bay a réagi dans un communiqué en menaçant d'engager des poursuites pénales contre des maires socialistes de Seine-Maritime qui selon lui font pression pour que ces personnes retirent leurs candidatures. "Abusant de leur position, ils font pression sur des personnes de conditions souvent modestes. Compte tenu des témoignages nombreux et concordants de colistiers qui ont fait l'objet de ces démarches et peuvent le prouver, le Front national engagera des poursuites pénales contre ces agissements", ajoute-t-il.

Le procureur de la République de Rouen a indiqué qu'il n'avait encore reçu aucune plainte du FN, ni d'habitants d'autres communes.

"Impossible", selon Marine Le Pen

Faux répond la président du FN, Marine Le Pen : "cette version est impossible, car l’administration a mis en place des formulaires sans ambiguité, on ne peut pas se tromper. Encore une fois, on est dans des coins où c’est socialo-socialiste, ils n’aiment pas qu’on vienne marcher sur leurs orteils".

Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect
Tweet #Bourdindirect

Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter
Follow @JJBourdin_RMC

La rédaction