BFMTV

Marisol Touraine sur le cannabis: "Je lutte contre les addictions et je refuse de les banaliser"

Marisol Touraine

Marisol Touraine - BFMTV

La ministre de la Santé Marisol Touraine était l'invitée de BFMTV et de RMC vendredi.

Vie privée du président de la République, usage du cannabis, tiers-payant généralisé, vaccination en pharmacie... La ministre de la Santé Marisol Touraine était l'invitée de BFMTV et de RMC vendredi. Ce qu'il faut retenir de son entretien avec Jean-Jacques Bourdin.

#Le souhait: "Je souhaite que François Hollande soit heureux"

François Hollande doit-il clarifier sa situation personnelle après la publication par le magazine Voici de nouvelles photos de lui, à l'Elysée, en compagnie de Julie Gayet? "Je ne fais pas de commentaires sur la vie privée mais je regrette le principe des photos volées, a réagi Marisol Touraine sur BFMTV. Je ne sais pas comment vit le président de la République mais je lui souhaite d'être heureux et passée la curiosité, les Français veulent que l'on se concentre sur eux". 

#L'annonce: Touraine ne veut pas "banaliser le cannabis"

Va-t-on sanctionner l'usage de cannabis d'une simple contravention comme le préconise un rapport parlementaire de la député socialiste Anne-Yvonne Le Dain et de son collègue UMP Laurent Marcangeli?

"Je lutte contre les addictions et je refuse de les banaliser", répond la ministre de la Santé, fermant la porte à un changement de la législation. "Nous refusons d'envoyer un message de tolérance car, si l'impact est moins fort que les drogues dures, le cannabis a un impact sur la santé".

L'idée de transformer le délit d'usage de cannabis, -théoriquement sanctionné par un an d'emprisonnement et 3.750 euros d'amende-, en contravention, n'est pas nouvelle.

Dans ce rapport, les députés sont également partagés sur l'intérêt d'ouvrir des salles de shoot. "Justement, les salles de shoot ne banalisent pas la consommation de drogue, elles guérissent, du moins elles tentent de guérir" les consommateurs réguliers de drogues dures. "Ce sont des gens très éloignés du système, détaille Marisol Touraine. Les salles de shoot ont pour but d'éviter la consommation de drogues dures dans les lieux publics". Mais pour l'heure, leurs ouvertures n'ont pas débuté, même si "outre Paris, d'autres villes se sont proposées pour s'impliquer dans ce projet".

#La confirmation: "Je veux mettre en place le tiers-payant pour les consultations médicales"

La ministre de la Santé Marisol Touraine a également répété sa position sur plusieurs points de son action. Ainsi, les médicaments "ne seront vendus qu'en pharmacie" et non dans les supermarchés comme le souhaitent les hypermarchés Leclerc par exemple. La ministre souhaite aussi que "les pharmaciens pissent vacciner" car "de moins en moins de personnes se vaccinent en France". 

Marisol Touraine a aussi confirmé son ambition de généraliser le tiers-payant: "Je veux mettre en place le tiers-payant pour les consultations médicales. Les médecins seront remboursés en une semaine", assure-t-elle malgré les critiques des médecins. Pour faciliter l'accès aux soins, d'ici à 2017, les patients n'auront plus à avancer d'argent lors d'une consultation médicale, ce qui se fait déjà en pharmacie.

S.A.