BFMTV

"Ma voix va être entendue": Rachida Dati se positionne pour 2022

La maire du VIIe arrondissement parisien a assuré qu'à l'heure actuelle, son travail serait axé sur la capitale, tout en assurant que son rôle serait fort dans les mois à venir.

Cinq jours après le second tour des élections municipales, au cours duquel elle a été défaite à Paris par Anne Hidalgo, Rachida Dati était invitée sur les antennes de BFMTV et RMC. Dans un premier temps, l'ancienne Garde des Sceaux a déploré les fractures de plus en plus grandes qui existent dans la société française, et l'inaction de la classe politique française.

"Nous ne sommes pas à la hauteur, les Français tournent le dos aux urnes. Il faut une réduction des inégalités, des fractures. Ils veulent de la responsabilité mais dans le respect ", a-t-elle assuré.

"Ma voix va être entendue"

Interrogée sur ses ambitions pour le futur, et notamment en ce qui concerne l'échéance présidentielle de 2022, Rachida Dati est restée plus évasive. "Mon objectif et mon ambition, c’est de changer Paris", a-t-elle poursuivi.

Pour autant, l'ancienne ministre et actuelle maire du VIIe arrondissement parisien, poste auquel elle a été confirmée dimanche passé, assure que si son rôle n'est pas défini, sa voix sera importante.

"Ma voix va être entendue pour la présidentielle, comme pour les régionales [...] J’ai été candidate à Paris, on vient de passer un cap, laissez-moi cette échéance ", martèle-t-elle encore.

L'esprit à Paris

Pour autant, Rachida Dati semble actuellement plutôt tournée vers les échéances parisiennes, thème de nouveau abordé lorsqu'elle a été concrètement interrogée sur ses ambitions présidentielles.

"Le drame de Paris pour la droite parisienne, c’est d’avoir mis des candidats, et que tout le monde, à chaque fois, a abandonné les Parisiens. J’ai renouvelé tous les candidats à Paris contre les barons, contre ceux qui voulaient uniquement sauver des sièges et des postes J’ai un grand groupe au Conseil de Paris, j’en ai doublé le nombre, ces candidats seront sur le terrain tous les jours", conclut-elle.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV