BFMTV

Paris: la maire du 9e, Delphine Bürkli, quitte aussi Les Républicains

Delphine Bürkli, maire du 9e arrondissement de Paris quitte Les Républicains.

Delphine Bürkli, maire du 9e arrondissement de Paris quitte Les Républicains. - BFM Paris

La maire du 9e arrondissement Delphine Bürkli a décidé de quitter Les Républicains et affiche son soutien au Premier ministre Edouard Philippe.

Les lignes de la droite parisienne bougent. Depuis la défaite aux Européennes et malgré le départ de Laurent Wauquiez de la présidence des Républicains, les démissions du parti se succèdent.

Après Florence Berthout, présidente du groupe LRI au Conseil de Paris, la maire du 9e arrondissement Delphine Bürkli a elle aussi décidé de claquer la porte du parti. Elle s'en explique dans Le Parisien et affiche son soutien à Edouard Philippe.

"Dans le contexte de recomposition politique, je souhaite appartenir au camp du progrès, d'une droite sociale et pro-européenne, d'une droite écologique. Aujourd'hui, cette droite moderne est incarnée par Edouard Philippe", explique-t-elle, regrettant que son parti ait "des positions trop tranchées sur des sujets sociétaux".

"Mon calendrier, c'est Paris"

Delphine Bürkli justifie également son choix de ne pas rejoindre Valérie Pécresse, également démissionnaire. "Elle se projette clairement pour la présidentielle de 2022", analyse la maire du 9e, préférant donner priorité aux échéances municipales de l'an prochain.

"Mon calendrier, c'est Paris (...). LREM ne peut pas l'emporter seul et Les Républicains encore moins. Je veux tourner la page avec l'équipe municipale en place depuis vingt ans", insiste l'élue.

Delphine Bürkli appelle à un "programme commun de l'opposition parisienne", évoquant un rassemblement incluant "les écologistes réformistes comme Yannick Jadot". 

Carole Blanchard