BFMTV

Les politiques formulent leurs vœux pour les fêtes de fin d'année

-

- - -

Si certains choisissent traditionnellement le 31 décembre pour exprimer leurs vœux, d’autres préfèrent se plier à cet exercice pour Noël.

L’exercice est bien connu. Chaque année, les politiques s’adressent aux Français afin de leur exprimer leurs meilleurs voeux pour à l’occasion des fêtes de fin d’année. De plus en plus, les politiques choisissent les réseaux sociaux pour partager leurs messages. C'est le cas du président de la République, dont le message était très attendu. Un peu avant midi, Emmanuel Macron a posté un message très sobre sur Twitter: "Brigitte se joint à moi pour souhaiter un joyeux Noël à chacun d’entre vous", a écrit le président.

La veille, Laurent Wauquiez, a de son côté posté un message vidéo sur son compte Twitter. Dans la vidéo de trois minutes, enregistrée chez lui au Puy-en-Velay, crèche et sapin en arrière plan, le chef des Républicains commence par exprimer ses doutes envers le "macronisme". Laurent Wauquiez profite aussi de la vidéo pour faire un mea culpa. “Nous n’avons pas toujours été à la hauteur”, confie-t-il. “Je ne suis ni sourd ni aveugle”, poursuit-il alors qu'un dernier sondage paru vendredi place LR à moins de 10% pour les élections européennes.

Les fêtes de Noël nous renvoient à nos racines, notre mémoire, nos traditions. Nous sommes les héritiers d’une civilisation magnifique. Restons fidèles à nos traditions et rétablissons la France dans ce qu’elle a de plus beau et de plus grand. Joyeux Noël à tous ! pic.twitter.com/XEQcUnxvoJ
— Laurent Wauquiez (@laurentwauquiez) 24 décembre 2018

"Nos racines, notre mémoire et nos traditions, ça compte pour moi"

Le président des Républicains a également profité de ce message pour expliquer que Noël renvoyait à “nos racines, notre mémoire et nos traditions”. “Ça compte pour moi”, continue Laurent Wauquiez, qui invite aussi à “restaurer ce que la France a de plus beau et de plus grand”. Il termine son adresse en souhaitant un “joyeux Noël” à tous les Français.

D’autres politiques ont également choisi Twitter pour exprimer leurs vœux. C’est le cas de Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes publics. “En cette fin d’année, je tenais à souhaiter à chacune et chacun d’entre vous de très joyeuses fêtes de fin d’année”, a écrit le ministre. Il a également profité de ce message pour faire une référence aux agents publics qui travaillaient le 24 au soir.

L'hommage de Christophe Castaner aux forces de l'ordre

Dans un message posté le 24 en fin d’après-midi, Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur a aussi tenu à remercier les policiers, gendarmes, pompiers et agents publics.

L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a également publié un message sur le réseau social afin d’exprimer ses meilleurs vœux aux Français. “Que cette fête d’espoir et de fraternité vous apporte joie et amour”, a écrit le ténor de la droite.

"L'histoire d'un peuple peut s'emballer" 

De son côté, Marine Le Pen a pris un peu d’avance pour adresser ses voeux. Dans une vidéo partagée le 21 décembre, la présidente du Rassemblement national (RN). “L'année qui vient de s'écouler fut particulière: elle est venue enseigner, à ceux qui l'avaient oublié, que l'histoire d'un peuple peut s'emballer”, a déclaré Marine Le Pen, en référence au mouvement des gilets jaunes.

Anne Hidalgo, la maire de Paris (PS), a quant à elle simplement posté une photo de sa ville, illuminée, en souhaitant un joyeux réveillon de Noël "à toutes et à tous".

Valentine Arama