BFMTV

Guillaume Peltier accuse le "système" de le "salir" après ses propos sur la "justice exceptionnelle"

Le vice-président délégué des Républicains a proposé une "justice exceptionnelle" sans appel contre le terrorisme, suscitant un tollé dans les rangs de LR.

Guillaume Peltier persiste et signe. Après sa sortie remarquée de dimanche lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, au cours duquel il a affirmé souhaiter une "justice exceptionnelle" sans appel pour lutter contre le terrorisme islamiste, le vice-président délégué des Républicains a maintenu son propos.

"Je maintiendrai"

Dans un message publié sur Twitter ce mardi matin, cet ancien proche de Philippe De Villiers a repris une sélection de critiques émises ces derniers jours à son encontre avant d'accuser le "système" de le "salir".

"'Vichyste' (Schiappa), 'Meurtrier' (Delga), 'Le problème Peltier' (l’Opinion). Sont-ils devenus fous? Le problème, ce n’est pas moi mais le terrorisme. Parce que je suis fier d’être de droite et pense différemment de la caste qui gouverne, le système me salit. Je maintiendrai", a-t-il martelé.

Ces derniers jours, le député du Loir-et-cher a également été critiqué pour sa main tendue vers le Rassemblement national.

"Échanger, discuter, travailler avec Robert Ménard, ne me dérange en rien (...) Nous portons sur le redressement national, si j'en crois ce que je lis, oui un certain nombre de convictions communes", avait assuré Guillaume Peltier, également lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV