BFMTV

Hausse du chômage: Copé demande la démission de Sapin

Le président de l'UMP Jean-François Copé à l’Assemblée nationale le 14 janvier 2014.

Le président de l'UMP Jean-François Copé à l’Assemblée nationale le 14 janvier 2014. - -

Le président de l'UMP demande "un geste fort" du gouvernement, fragilisé par l'augmentation des chiffres du chômage.

Le miracle n'a pas eu lieu. Principale promesse électorale de François Hollande, la courbe du chômage n'a pas été inversée en 2013. Une nouvelle augmentation en décembre a obligé Jean-Marc Ayrault a un exercice de commentaire difficile, lundi soir. Selon lui, "il est évident qu'il faut aller beaucoup plus loin, plus vite, plus fort".

"Les chiffres du chômage montrent à l'évidence une stabilisation et une nette diminution du chômage des jeunes, mais la stabilisation du chômage et la diminution du chômage des jeunes ne sont pas suffisants", a déclaré à la presse le Premier ministre.

Copé veut la démission de Sapin

Le chef de l'Etat François Hollande, lundi à Ankara, et le ministre du Travail Michel Sapin dimanche, avait peu ou prou tenu un discours similaire avant même de connaître les chiffres, appelant à la mise en place la plus rapide du pacte de responsabilité. Mais cette nouvelle augmentation du chômage, qui fragilise la parole de l'exécutif, a été saisie au bond par le président de l'UMP, Jean-François Copé lundi soir.

"François Hollande avait indiqué qu'il rendrait des comptes sur les résultats de cette année 2013, a réagi le président de l'UMP Jean-François Copé sur BFMTV. Il faut désormais un geste fort qui montre, pour une fois, la responsabilité de ce gouvernement. C'est pourquoi je trouverais tout à fait légitime que le ministre du Travail, qui ne cesse de multiplier les circonvolutions pour expliquer l'inexplicable, quitte ses fonctions."

La "fin d'un sketch" estime Marine Le Pen

La présidente du Front National Marine Le Pen a elle jugé que la non inversion de la courbe du chômage en 2013 mettait fin à un "sketch grossier" d'une "hypothétique" inversion promise par François Hollande.

"Le chômage augmente", a constaté Laurent Berger de la CFDT sur BFMTV. "Il faut aller plus loin pour doper l'emploi", a-t-il réclamé avant de demander "plus d'accompagnement pour les gens en recherche d'emploi".

S. C. et S.A.