BFMTV

Echec de la politique dans les banlieues : un rééquilibrage s’impose

BFMTV
La Cour des comptes a publié, ce mardi, son premier rapport sur les banlieues depuis dix ans. Les différentes actions publiques menées en faveur de la banlieue n’ont pas amélioré le sort des habitants. Et même les inégalités demeurent.

Au total, 751 zones urbaines sensibles sont dispatchées sur l’ensemble du territoire. A cela s’ajoutent 2.493 quartiers ciblés par des contrats urbains de cohésion sociale. La Cour des comptes pointe du doigt la complexité mais aussi la dilution des aides. Les inégalités perdurent c’est le cas de la Seine-Saint-Denis.

La Seine-Saint-Denis la moins aidée en Ile-de-France

La juridiction en voit six : la Seine-Saint-Denis, le Val-d’Oise, l’Essonne, les Bouches-du-Rhône, le Nord et le Rhône. Une manière d’éviter le saupoudrage à l’image de ce qui existe déjà dans d’autres pays européens comme les Pays-Bas ou l’Espagne.