BFMTV

Expo universelle: Jean-Christophe Fromantin en colère contre la "lâcheté" d'Edouard Philippe

Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine et président du comité ExpoFrance 2025.

Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine et président du comité ExpoFrance 2025. - Patrick Kovarik - AFP

Le président du comité "ExpoFrance 2025" affirme ne pas avoir été prévenu de la décision du Premier ministre d'abandonner le projet.

Jean-Christophe Fromantin est en colère. Le maire divers-droite de Neuilly, président du comité "ExpoFrance 2025", en veut à Edouard Philippe d'avoir renoncé à l'Exposition universelle. "Ce n'est pas la France qui renonce, c'est le Premier ministre qui renonce de façon assez lâche", lance-t-il sans cacher son agacement, ce lundi sur RTL.

Outre l'abandon du projet, c'est la méthode qui lui a déplu. Il affirme avoir appris la nouvelle par "un tweet du Journal du dimanche", posté samedi soir, alors que le chef du gouvernement se serait fendu d'une lettre au comité d'organisation, "que toute la presse semble avoir reçue. Personne à ce jour ne m'a envoyé la lettre. J'ai eu droit à un coup de fil après que cela ait été envoyé et annoncé à la presse. Je trouve la méthode d'une lâcheté, d'une loyauté, d'une indignité par rapport à la fonction de Premier ministre et de la considération qu'il peut avoir vis-à-vis de tous ces gens, tous ces acteurs qui depuis 7 ans travaillent sur l'Exposition". 

Dans son courrier, le Premier ministre pointe notamment les "faiblesses structurelles" du modèle économique du projet français et précise que dans le contexte de "redressement de nos finances publiques", il refuse de "grever l'avenir (...) d'engagements supplémentaires non maîtrisés".

A. K.