BFMTV

Visite surprise de Hollande chez Vente-privée

François Hollande effectue une visite surprise dans les locaux de l'entreprise vente-privée.com.

François Hollande effectue une visite surprise dans les locaux de l'entreprise vente-privée.com. - -

Le chef de l'Etat a effectué une visite dans les locaux de Vente-privée, en compagnie de Fleur Pellerin et Claude Bartolone. Un déplacement surprise pour saluer une entreprise innovante, dont il a profité pour adresser une pique aux géants de l'internet.

Alors que sa cote de popularité est au plus bas, François Hollande ne s'est pas embarassé d'une annonce officielle avant de rendre visite à l'entreprise vente-privée en Seine-Saint-Denis.

Pour ce déplacement surprise, le chef de l'Etat est accompagné de Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l'Economie numérique, et Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale et élu du 93.

François Hollande tacle Google

Une visite qui avait pour but de rendre hommage à une entreprise innovante, au succès international. Mais après un rapide tour des locaux avec l'emblématique patron de Vente-privée, Jacques-Antoine Grangeon, le président de la République en a profité pour adresser une pique à Google et conssorts.

Selon lui, l'optimisation fiscale pratiquée par les géants de l'internet n'est "pas acceptable". François Hollande a ajouté qu'il était "d'accord" pour faire un "effort d'harmonisation fiscale" avec le président américain, Barack Obama, qu'il rencontrera la semaine prochaine aux Etats-Unis.

Un fleuron de l'économie numérique

Avec 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2013, une croissance annuelle de 23% et 2.100 collaborateurs en Europe, dont 1.300 au siège de La Plaine Saint-Denis (93), vente-privee.com est un fleuron de l'économie numérique en France.

Ce site glane 80 millions de visites mensuelles, expédie 50.000 colis par jour, ce qui en fait le premier client de la Poste, et réalise 10.000 ventes privées dans l'année auprès de ses 20 millions de membres.

Avec le Président de la République, je visite le siège de http://t.co/j75DB8eGhh avec son PDG @JAGventeprivee pic.twitter.com/uev9wy6ZSN
— Claude Bartolone (@claudebartolone) 6 Février 2014

Y. D. avec Adrien Gindre