BFMTV

Municipales 2014: l'abstention expliquée par les mathématiques

Vérités mathématiques. (Illustration)

Vérités mathématiques. (Illustration) - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L'abstention record aura marqué le premier tour des élections municipales. Une équipe de physiciens offre une lecture inédite de ce phénomène commandé par une loi mathématique vérifiée dans 10 pays.

Désillusion, désintérêt ou désaveu: l'abstention record observée au premier tour des municipales a suscité diverses interprétations. Une équipe de physiciens apporte un éclairage inédit sur ce phénomène qui préoccupe les politiques.

"Nous sommes des physiciens, et non pas des sociologues ou politologues", prévient Laura Hernandez, du Laboratoire de physique théorique et modélisation (CNRS/Université de Cergy-Pontoise).

Son équipe a mené une étude dans des pays différents qui montre que, bien que le taux d'abstention aux élections municipales puisse dépendre de plusieurs facteurs, la variation de ce taux en fonction de la taille de la commune suit une même loi mathématique pour presque tous les pays étudiés.

Dans tous les pays étudiés, plus la commune est petite, plus elle vote

Les chercheurs ont étudié les résultats de 21 scrutins municipaux (élection du maire ou des conseillers municipaux) dans 10 pays différents, dont la France (2001 et 2008) et cherché s'ils pouvaient trouver "des régularités".

Ils ont ainsi montré qu'"il existe la même loi mathématique pour décrire la variation de taux de participation moyen avec la taille de la commune". "En dehors de toutes les autres influences qu'on peut imaginer, non seulement une commune petite vote en moyenne plus qu'une grande, mais aussi la loi de variation de ce taux de participation avec la taille de la commune semble être la même pour des pays très différents", explique Laura Hernandez.

Elle est valable quel que soit le taux national de participation: dans un pays qui vote très peu, comme le Costa Rica, ou au contraire dans un pays qui vote beaucoup, comme l'Autriche.

Autre enseignement de ces travaux: les chercheurs n'ont pas du tout retrouvé cette régularité dans les autres types d'élections, qu'il s'agisse de présidentielles, européennes, législatives ou même régionales.

>> Retrouvez les derniers sondages des municipales 2014

De vendredi à minuit, jusqu'à dimanche 20 heures, des règles très strictes s'imposent aux candidats, mais aussi aux internautes. Conformément à l'article L. 52-2 du code électoral, il est interdit de poster un commentaire pouvant influencer le vote, ou un résultat. L'amende prévue en cas de sanction est de 3.750 euros. C’est pourquoi par mesure de prévention nous fermons aux commentaires ce week-end les articles évoquant les municipales. Merci de votre compréhension.

Élections

Les résultats dans votre ville

Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002

Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales

D. N. avec AFP