BFMTV

Loi Macron: Conseil des ministres extraordinaire à l'Elysée

Sortie du conseil des ministres exceptionnel ce 17 février.

Sortie du conseil des ministres exceptionnel ce 17 février. - BFMTV

A quelques heures du vote de la loi Macron à l'Assemblée, l'Elysée convoque un Conseil des ministres extraordinaire à partir de 14h30. Une information dévoilée dans la confusion, d'abord démentie, puis confirmée par la tête de l'exécutif. Une situation qui révèle une certaine fébrilité alors que le texte doit être voté dans l'après-midi.

Il faut sauver la loi Macron. Craignant un rejet du texte à l'Assemblée lors du vote prévu ce mardi vers 17h, le gouvernement a décidé de prendre les devants en convoquant un Conseil des ministres extraordinaire à 14h30. Mais cette convocation s'est faite dans la confusion. Elle a d'abord été annoncé par un ministre, puis démentie, et finalement confirmée par l'Elysée. Cette réunion exceptionnelle et surprise porte "évidemment" sur l'adoption de la loi Macron, a assurée une source gouvernementale. 

Le recours au 49-3 en question

"Toutes les options sont ouvertes", indique-t-on dans l'entourage de Matignon, même si "le gouvernement privilégie toujours un vote de responsabilité et de conviction". En clair, ce conseil des ministres va poser la question du recours au 49-3, qui permettrait au gouvernement de se passer d'un vote à l'Assemblée et de passer en force sur le texte, est ou a été envisagé. De son côté, l'Elysée n'a dit démenti ni confirmé ce Conseil des ministres extraordinaire.

Un peu plus tôt, le Premier ministre, Manuel Valls, avait alerté les élus PS sur les faibles chances de la loi Macron d'être adoptée. "A ce stade, le texte ne passe pas", a-t-il lancé mardi matin aux députés socialistes, poursuivant son argumentaire pour mettre la pression sur les derniers récalcitrants, Benoît Hamon en tête.