BFMTV

Régionales: après le second tour, NKM égratigne à nouveau le "ni-ni" de Nicolas Sarkozy

Nathalie Kosciusko-Morizet s’est félicitée dimanche soir, après les résultats du second tour des élections régionales, que le Front national n’emporte aucune région. Mais la numéro 2 en a profité pour égratigner Nicolas Sarkozy et sa politique du "ni-ni". "Si les électeurs dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie ou en région Paca s’en étaient tenus au ni-ni, ce ne seraient pas nos candidats qui auraient gagné. Ça aurait été probablement Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen", a estimé Nathalie Kosciusko-Morizet. "J’étais critique à l’égard de cette ligne, je le reste", a-t-elle assuré.

Sur le même sujet