BFMTV

Primaire PS à Marseille: Carlotti dénonce "des échanges d'argent et des intimidations"

Marie-Arlette Carlotti

Marie-Arlette Carlotti - -

La candidate à la primaire socialiste à Marseille, Marie-Arlette Carlotti, a dénoncé un premier tour frappé du sceau du" fonctionnement à plein régime du clientélisme".

La Ministre déléguée aux Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti n'a pas mâché ses mots quant au premier tour des primaires PS, à Marseille. La candidate socialiste a qualifié le premier tour de "fonctionnement à plein régime du clientélisme".

Remontée, Marie-Arlette Carlotti a dénoncé "un sentiment d’impunité, à la vue de tous, avec des dizaines de mini bus qui sillonnent la ville, avec des échanges d’argent, des intimidations". La sénatrice Samia Ghali, qui aurait affrété des mini-bus pour emmener des électeurs jusqu'aux bureaux de vote, était clairement visée.

Pour la Fédération socialiste de Marseille, ce procédé n'est pas attaquable juridiquement même si on trouve que c'est moralement condamnable. Des contestations pourraient suivre à l'issue du résultat, ce dimanche soir.

Les résultats pourraient être connus ce soir mais ils devront ensuite être validés par la Haute Autorité des primaires, présidée par Jean-Pierre Mignard.

Saber Desfarges