BFMTV

Police municipale armée et recours à de la sécurité privée: les propositions de Rachida Dati pour Paris

Rachida Dati le 6 octobre 2014 à Paris.

Rachida Dati le 6 octobre 2014 à Paris. - Lionel Bonaventure - AFP

Dans le JDD, Rachida Dati, candidate à la mairie de Paris, a détaillé plusieurs de ses propositions pour devenir "maire de la sécurité. Elle souhaite notamment armer la police municipale et avoir recours à des entreprises de sécurité privée pour appuyer l'action des policiers.

Rachida Dati veut devenir "le maire de la sécurité, de la tranquillité publique et du bien-être des Parisiens". Candidate à la mairie de Paris, la maire du 7e arrondissement a dévoilé ce dimanche dans le JDD plusieurs de ses propositions pour y parvenir, partant du constat que beaucoup d'habitants de Paris ont décidé de quitter la capitale "à cause du prix de l'immobilier, bien sûr, mais aussi à cause de l'insécurité". 

L'ancienne garde des Sceaux souhaite notamment armer la police municipale. En cours de création, celle d'Anne Hidalgo n'est "qu'une police antivoiture", estime Rachida Dati.

"Ses 3.400 agents doivent être armés et affectés à la lutte contre la délinquance du quotidien: les cambriolages, les actes sexistes ou homophobes, les vols à la tire, et ainsi décharger la police nationale", explique-t-elle. 

Nouveauté, Rachida Dati souhaite également que la Ville ait recours à des entreprises de sécurité "pour renforcer la police municipale". "On pourrait utiliser une sécurité privée pour la protection de certains sites sensibles, pour la surveillance de bâtiments publics, lors d'événements ou de manifestations à risques", détaille la maire du 7e qui promet "un cadre strict". 

Carole Blanchard