BFMTV

Municipales à Villeurbanne: les écologistes se rallient au Parti socialiste

La mairie de Villeurbanne.

La mairie de Villeurbanne. - BFM Lyon

Arrivé en tête avec plus de 30% des voix au premier tour, Cédric Van Styvendael est rejoint par la liste des écologistes arrivée en deuxième position.

Les écologistes ont accepté de se ranger derrière le candidat PS pour le second tour de l'élection municipale à Villeurbanne, garantissant pratiquement à la gauche de conserver la vingtième ville de France.

"Autour de valeurs et de convictions communes, nous sommes rassemblés à Villeurbanne", s'est réjoui le candidat socialiste Cédric Van Styvendael dans un tweet.

Le candidat LaREM loin derrière

Cédric Van Styvendael, un spécialiste du logement social largement inconnu des Villeurbannais, avait été désigné par l'inamovible maire sortant Jean-Paul Bret comme son dauphin. Sa liste avait obtenu le 15 mars 33,30% des voix au premier tour de l'élection municipale.

Dans un scrutin marqué par une très faible participation, il devançait ainsi largement la candidate des Verts Béatrice Vessiller (27,5% des voix), alors que les écologistes fondaient de grands espoirs sur cette ville qui vit depuis toujours dans l'ombre de sa puissante voisine lyonnaise.

Cédric Van Styvendael avait réussi à faire autour de lui l'union de la gauche avant le premier tour. Avec l'appui du vote vert, il ne devrait pas avoir trop de souci à se faire au second où il sera opposé au candidat investi par LREM, l'actuel premier adjoint au maire Prosper Kabalo (14,90% des voix), seul en mesure de se maintenir.

La gauche unie et les écologistes fusionneront également leurs listes pour le scrutin métropolitain, où Villeurbanne forme à elle seule l'une des 14 circonscriptions en jeu.

B.R. avec AFP