BFMTV

Ghali: "je veux construire avec Mennucci mais..."

Samia Ghali

Samia Ghali - -

La sénatrice avait proposé mercredi un "accord" sous conditions au vainqueur, le député Patrick Mennucci qui y a répondu "très favorablement".

"Je regrette une campagne très dure, a expliqué Samia Ghali jeudi sur BFMTV. La sénatrice, éliminée dimanche au deuxième tour de la primaire PS pour les élections municipales de Marseille, avait proposé mercredi un "accord" sous conditions au vainqueur, le député Patrick Mennucci qui y a répondu "très favorablement" sur BFMTV.

"De nombreuses personnes ont voté pour moi, j'ai porté un projet que je me dois de défendre", a-t-elle expliqué. "J'ai posé des conditions car pour moi, l'aide de l'Etat pour Marseille est indispensable".

"Patrick Mennucci a bien reçu mes propositions et les a accueillies avec un esprit plutôt constructif", s'est-elle contenté de répondre, interrogée sur une éventuelle liste de dissidence si aucun accord n'était trouvé entre eux deux. "Je veux construire avec Mennucci mais à mes conditions".

Reçue à Matignon

Samia Ghali a aussi expliqué avoir des rendez-vous de prévus avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. "Je dois l'avoir au téléphone aujourd'hui et le rencontrer à Matignon le 5 novembre prochain", a annoncé la sénatrice.

Par ailleurs elle estime n'avoir prononcé "aucun mot violent" et ne voit pas pourquoi elle devrait s'excuser au terme de la campagne.

Un sondage CSA pour BFMTV-Le Figaro-Orange a montré qu'une liste unie de gauche avait toutes ses chances de rivaliser avec une éventuelle liste menée par le maire sortant Jean-Claude Gaudin lors du scrutin de mars 2014.

S.A.