BFMTV

Cambadélis: "ceux qui ont rejoint En Marche ! ne sont plus au PS"

Marine Le Pen sur TF1.

Marine Le Pen sur TF1. - Capture d'écran TF1

Le premier secrétaire du Parti socialiste s'est adressé aux militants PS dans une longue lettre ou il a affirmé que les socialistes ralliés à En Marche! "n'étaient plus socialistes". Il a également tenu à rassurer les électeurs du PS soutenant que la campagne n'était pas finie.

Dans une longue lettre adressée aux militants PS, Jean-Christophe Cambadélis, s'est voulu rassurant, appelant les socialistes "au respect de leurs principes et de leur cohérence pour une gauche qui gouverne et qui transforme".

Cette lettre a été publiée quelques heures après la déclaration de Manuel Valls qui a affirmé qu'il voterait pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle 2017.

Fustigeant Emmanuel Macron qui "veut être dans l'indéfinition pour mieux coaliser les contraintes autour de sa personne", le premier secrétaire du Parti socialiste a affirmé que "ceux qui ont rejoint En Marche ne sont donc plus au Parti socialiste", ouvrant la voie à un renvoi de Manuel Valls.

"L'élection présidentielle n'est pas faite"

Écornant également la presse "lassée des affaires Fillon et désintéressée des affaires de Marine Le Pen" qui "a décidé de feuilletonner sur le Parti socialiste", a affirmé que "notre formation" n'était pas "morte et enterrée vivante".

"Le Parti socialiste est et demeurera. Je veux le défendre, nous devons le défendre car une République sans les Socialistes est une démocratie amputée. L'élection présidentielle n'est pas faite. Tout est encore possible, le meilleur comme le pire. Les sondages ne sont jamais une 'assurance vie' politique. Devant la fragmentation française, source d'une crise sans précédent de la Vème République, nous restons socialiste", a t-il conclu.

G.D.