BFMTV

Attali "très mal à l'aise" après la publication de la correspondance privée de Mitterrand

Jacques Attali est "très mal à l'aise" après la publication de la correspondance privée entre François Mitterrand et Anne Pingeot. (Photo d'illustration)

Jacques Attali est "très mal à l'aise" après la publication de la correspondance privée entre François Mitterrand et Anne Pingeot. (Photo d'illustration) - AFP

L'ancien collaborateur de François Mitterrand s'est dit "très mal à l'aise" quant à la publication des lettres d'amour échangées entre l'ancien président et Anne Pingeot.

"Je suis très mal à l'aise à la publication de ces lettres, même si ces lettres d'amour sont magnifiques", a déclaré Jacques Attali ce mercredi matin sur France Info, en évoquant la publication de la correspondance privée entre François Mitterrand et Anne Pingeot. En effet, l'économiste aurait "préféré avoir la certitude qu'il soit d'accord pour publier" ces échanges enflammés. 

Malgré cette réserve émise par l'ancien conseiller de François Mitterrand, Jacques Attali concède: "Ces lettres révèlent un François Mitterrand que je connais bien, et je suis ravi qu'il soit connu ainsi de tous les Français". 

Le 18 octobre dernier, Nicolas Sarkozy s'était aussi dit "gêné" par la publication de ces livres: "Je suis un peu gêné. D'abord parce que je trouve ces lettres talentueuses et incontestablement, c'est une information importante. De l'autre, je n'aime pas cette transparence. Cette espèce d'impudeur qui consiste à tout balancer. Je n'aime pas ça, je trouve ça gênant, je pense que ça appartient à l'intime".

Alexandra Milhat