BFMTV

Yvelines : une adolescente de 16 ans affirme avoir été réduite en esclavage

Tribunal. (Photo d'illustration)

Tribunal. (Photo d'illustration) - Adam Quirk / Flickr

354 signalements d'esclavage ont été effectués au comité contre l'esclavage moderne en 2018.

Une adolescente de 16 ans a été recueillie dans la soirée de mardi à mercredi à Rambouillet, dans les Yvelines, par les forces de l'ordre. Elle affirme avoir été séquestrée et réduite en esclavage pendant quatre mois.

Vers 18 heures, mardi, la jeune femme d'origine congolaise sonne à la porte du Secours Catholique de Rambouillet. Elle explique alors avoir profité que son bourreau soit sorti en oubliant de fermer l'appartement à clé. Elle aurait erré plusieurs heures dans les rues de la commune avant d'arriver au Secours Catholique.

La victime présumée abusée sexuellement

Entendue dans la foulée par les forces de l'ordre, elle a affirmé être arrivée dans la commune à la fin de l'année dernière. Un ami de son père aurait organisé, depuis le Congo, son voyage en France avec l'assurance d'y trouver un travail. A son arrivée à l'aéroport, la jeune femme aurait été accueilli par un homme de 40 ans. Ce dernier l'aurait emmené chez lui et l'aurait alors séquestré, la forçant à travailler pour lui sans lui donner de salaire et la violant à plusieurs reprises. 

Les enquêteurs du commissariat de Rambouillet préfèrent néanmoins rester prudents. La jeune femme n'ayant pas pu donner l'identité de son ravisseur ou son adresse. La victime a été placée dans un foyer à Mantes-la-Jolie. 

354 signalements d'esclavage en 2018

Au total, 354 signalements ont été effectués au comité contre l'esclavage moderne en 2018. Tous les milieux socio-économiques semblent être concernés. Récemment, une artiste riche héritière d'une famille saoudienne a été poursuivie pour traite d'humains, travail dissimulé et emploi d'étrangers non munis d'autorisation de travail. Elle a été placée en garde à vue.

Raphaël Maillochon avec Cyrielle Cabot