BFMTV

Vincent Lambert : la CEDH rejette la requête des parents faute d'"élément nouveau"

Les parents de Vincent Lambert, dimanche 19 mai, devant l'hôpital Sebastopol de Reims, où se trouve leur fils.

Les parents de Vincent Lambert, dimanche 19 mai, devant l'hôpital Sebastopol de Reims, où se trouve leur fils. - François Nascimbeni - AFP

La CEDH a rejeté le nouveau recours des parents de Vincent Lambert, ce lundi, alors que l'arrêt des traitements a débuté dans la matinée.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a rejeté le nouveau recours des parents de Vincent Lambert, "faute d'éléments nouveaux", ce lundi, alors que l'arrêt des traitements a débuté dans la matinée.

"La Cour indique qu'aucun élément nouveau de nature à lui faire adopter une position différente ne lui a été présenté par les requérants", a-t-elle précisé.

L'interruption des traitements qui visaient à le maintenir en vie avait provoqué la colère de ses parents, qui espéraient encore que de nouveaux recours judiciaires stoppent "cette folie".

Vincent Lambert, 42 ans, est un tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans à la suite d'un accident de la circulation. Sa femme, son neveu et cinq de ses frères et soeurs dénoncent depuis des années un acharnement thérapeutique, tandis que ses parents se battent pour qu'il soit maintenu en vie artificiellement.
Jeanne Bulant avec AFP