BFMTV

Vaucluse: une jument tuée et un poulain mutilé à Puyvert

Un cheval (illustration)

Un cheval (illustration) - Pixabay

Une jument a été tuée et un poulain mutilé à l'oreille droite dans un pré à Puyvert, dans le Vaucluse. Une enquête a été ouverte.

Une nouvelle attaque d'équidés s'est produite dans le Vaucluse. Une jument a été découverte morte éventrée dans un pré à Puyvert par ses propriétaires. Un poulain du même élevage a eu l'oreille mutilée.

Le 23 août, la jument est retrouvée morte par les propriétaires qui ne font pas immédiatement de lien avec la série d'attaques dont sont victimes les équidés. Mais jeudi, ils découvrent leur poulain blessé à l'oreille et avise la gendarmerie. Une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte, confiée à la brigade de gendarmerie de Cadenet.

"Comme pour toute enquête, il faut déterminer si les blessures sont naturelles ou non et si les deux faits sont liés", commente une source proche de l'enquête.

17 départements touchés par ces attaques

Depuis le mois de février, une vingtaine d'enquêtes ont été ouvertes alors que les attaques se multiplient un peu partout en France. 17 départements sont pour l'instant concernés, notamment dans le Nord et le Nord-Est, mais dans des zones géographiques éloignées les unes des autres. Les modes opératoires, comme le type d'animal visé, sont eux différents.

Les gendarmes en charge de ces enquêtes, dont les services qui font de la police judiciaire, tentent de déterminer s'il s'agit d'actes isolés, l'œuvre d'une équipe unique ou des imitateurs. Les enquêteurs s'intéressent notamment au bornage téléphonique pour voir si certains numéros correspondent. L'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique suit toutes ces enquêtes au niveau national.

Jeudi, les gendarmes de l'Yonne ont publié le portrait-robot d'un homme soupçonné d'avoir agressé le propriétaire de deux poneys retrouvés mutilés en début de semaine. Au total, deux individus avaient été surpris en train de mutiler les animaux dans cette propriété privée de la ville de Villefranche-Saint-Phal, mais ils étaient parvenus à s'enfuir.

https://twitter.com/justinecj Justine Chevalier Journaliste police-justice BFMTV