BFMTV

Un nouveau cheval retrouvé mutilé, le premier cas signalé en Ille-et-Vilaine

Un cheval a été retrouvé lundi matin avec des blessures au flanc, à la lèvre et au sabot, en Ille-et-Vilaine. Cette mutilation s'ajoute à plus d'une trentaine d'autres cas depuis janvier.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un cheval a été blessé à Miniac-sous-Bécherel (Ille-et-Vilaine), au nord-ouest de Rennes. C'est le premier cas dans le département, indique le Télégramme, mais le nouveau d'une liste déjà longue en France.

L'animal a été retrouvé ce lundi matin par ses propriétaires, blessé à la lèvre, au flanc et au niveau d’un sabot. Il se trouvait dans un enclos avec quatre autres animaux pendant les faits.

"Des sévices graves sur animal"

La brigade de gendarmerie de Hédé-Bazougues s'est saisie de l'enquête. De son côté, le procureur de la République de Rennes a condamné ces actes qu'il qualifie de "sévices graves sur animal". Ce délit est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000€ d'amende.

Depuis l'été, le phénomène de mutilations de chevaux, poneys et autres équidés s'est accéléré dans le pays. Au cours du seul week-end, de nouveaux cas ont été enregistrés en Maine-et-Loire et dans le Jura. Au total, une trentaine de cas a déjà été signalée depuis le début de l'année.

Corentin Nicolas