BFMTV

Un bébé hospitalisé dans l'Essonne après avoir consommé du lait en poudre périmé

Un nourrisson. Photo d'illustration

Un nourrisson. Photo d'illustration - DIDIER PALLAGES / AFP

Selon le Parisien, le médecin-conseil de l'enseigne a assuré à la maman qu'il n'y avait "aucun risque sanitaire" pour son bébé.

Un bébé de quatre mois a été hospitalisé, début novembre, après avoir consommé du lait en poudre périmé depuis sept mois, révèle Le Parisien. Ses parents, originaires d'Athis-Mons, dans l'Essonne, avaient acheté le produit le jour même dans un supermarché de la commune. Après une nuit sous surveillance, l'enfant a pu rentrer chez lui.

Les faits remontent au 5 novembre dernier. La mère de l'enfant se rend, comme elle en a l'habitude, au supermarché pour faire ses courses et achète une boîte de lait en poudre. Le soir même, elle prépare un biberon à sa fille qui le boit avant de s'endormir. Dans les heures qui suivent, l'enfant est prise de violents vomissements. Ses parents décident de l'emmener aux urgences où elle est placée sous perfusion pour empêcher qu'elle ne se déshydrate. 

Un lait en poudre périmé depuis sept mois

"Pour les médecins, ces vomissements étaient dus à quelque chose que Nora avait ingéré. Je suis donc allée chercher la boîte de lait, c'est là qu'ils ont vu qu'il était périmé depuis sept mois", témoigne au Parisien la mère du bébé.

La petite fille regagne finalement son domicile le lendemain après une nuit en observation. Les parents ont rencontré le directeur du magasin qui a reconnu la faute mais sans pouvoir expliquer ce qui s'est passé.

Une date de durabilité minimale

Selon le Parisien, le médecin-conseil de l'enseigne a assuré à la maman qu'il n'y avait "aucun risque sanitaire" pour son bébé. "Nous sommes dans le cadre d'une une date de durabilité minimale (DDM), souligne le groupe Carrefour. C'est la nouvelle appellation des dates limites d'utilisation optimale (DLUO). À la différence des dates limites de consommations, certains produits peuvent être consommés après cette date. Cela ne présente aucun risque pour la santé, seul le goût peut être altéré."

Le groupe assure par ailleurs que la boîte de lait périmée était la seule du rayon. 

Cyrielle Cabot