BFMTV

Tapie n'en a "rien à foutre" d'être convoqué

BFMTV

Convoqué lundi matin à la brigade financière de Paris, Bernard Tapie va devoir s'expliquer sur l’arbitrage qui lui a permis d’empocher 403 millions d’euros a indiqué dimanche le JDD.

A l'issue de cette audition, l'homme d'affaires pourrait être placé en garde à vue, et celle-ci pourrait durer jusqu'à quatre jours, du fait du contexte de "bande organisée".

Interrogé sur cette convocation lundi par Europe 1, l’ancien président de l’Olympique de Marseille relativise: "Qu’est-ce que vous croyez? Des rendez-vous comme celui là, j’en ai eu sept avec Eva Joly. Résultat: six non lieu et une relax". Avant de conclure pragmatique: "même système, même procédure, j’en ai rien à foutre…".

"Moi je suis copain avec Taubira. Je ne l’ai pas appelée une fois depuis le début de l’affaire", assure-t-il.

"De toute façon j’espère qu’il va y avoir un recours. Vous allez voir ce que je vais leur mettre", promet Bernard Tapie.

M.G.