BFMTV

Seine-Saint-Denis: deux jeunes blessés par balles dans une cité

ILLUSTRATION

ILLUSTRATION - FRED TANNEAU / AFP

Une fusillade a éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi dans une cité de Saint-Denis faisant 4 blessés, dont deux par balles.

Quatre jeunes hommes ont été blessés, dont deux par balles, dans la nuit de jeudi à vendredi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) dans un quartier régulièrement touché par des violences en lien avec le trafic de drogue et des rivalités entre bandes.

Des sources proches de l'enquête, interrogées par l'Agence France Presse (AFP), ont précisé que les faits se sont déroulés vers 23h dans la cité Allende. "Plusieurs détonations ont été entendues" et quatre personnes ont été blessées.

Deux individus de 16 et 20 ans ont été blessés par balles. L'un aurait été touché au mollet, l'autre blessé par un éclat de balle. Un troisième, âgé de 26 ans, a été "roué de coups" et un adolescent de 17 ans, qui avait été "contraint de monter dans le coffre d'un véhicule" selon l'une des sources proches de l'enquête, a été retrouvé peu après, nu et blessé.

Seul interpellé: le conducteur du véhicule, âgé de 27 ans, placé en garde à vue. 

Des douilles de 9mm et 7,62mm retrouvées

Laurent Russier, maire PCF de Saint-Denis, a indiqué dans un communiqué que ce "déferlement de violences trouve certainement son origine dans un règlement de comptes". Vendredi, le maire, qui évoque des "centaines de riverains choqués du fait du bruit des détonations" a demandé des renforts policiers "pour dissuader toutes représailles". 

Comme d'autres quartiers de la ville, Allende est régulièrement le théâtre de violences. En novembre dernier, des mères de famille avaient manifesté contre la spirale des affrontements entre jeunes de cités rivales. 

La police judiciaire de Seine-Saint-Denis a été chargée de l'enquête, et des douilles de calibre 9 mm et 7,62 mm ont été retrouvées sur place, ont ajouté ces sources. Plusieurs véhicules ont été dégradés. 

L.D., avec AFP